J.-H. Rosny jeune


PRÉSENTATION
J.-H. Rosny jeune est le pseudonyme le plus connu de Séraphin Justin François Boex, né à Bruxelles le 21 juillet 1859 et mort le 15 juin 1948 en Bretagne. En 1887, et alors qu'il n'avait encore rien publié, il entame une collaboration littéraire avec son frère Joseph Henri Honoré Boex. Ils écrivent de nombreux contes, nouvelles et romans sous le pseudonyme commun de J.-H. Rosny. Les deux frères s'illustrent dans différents genres allant de l'essai historique au récit fantastique, en passant par des textes naturalistes et préhistoriques. Leur collaboration prend fin en 1908, date à laquelle les deux auteurs reprennent la plume seuls. Il signe, l'année suivante, son premier roman sous le pseudonyme de Rosny jeune : L'Affaire Derive. Ce roman de mœurs est le premier d'une longue série. Il se spécialise notamment dans ce genre. Il publie plusieurs dizaines de récits ainsi que des essais et des biographies historique, jusqu'en 1947, date à laquelle sort son dernier livre : un roman d'inspiration policière intitulé Du sang sur la neige. À la fin de la collaboration avec son frère, Rosny jeune abandonne largement les veines préhistorique et science-fictive. Ce choix explique, du moins en partie, pourquoi son œuvre est aujourd'hui largement oubliée et indisponible. Désigné dans le testament d'Edmond de Goncourt comme membre du cénacle de l'Académie Goncourt, il y siège dès 1900 et jusqu'à sa mort. Après la disparition de son frère, en 1940, il assure par ailleurs la présidence de l'Académie jusqu'en 1945. Naturalisé français, il a toujours gardé la nationalité belge.

BIBLIOGRAPHIE