Dominique Massaut


PRÉSENTATION
Né à Liège (Belgique), le 20 septembre 1959.   
Depuis 1984, D. Massaut est acteur assidu au sein des milieux associatifs culturels liégeois (théâtre-action, coordination de projets, spectacles).     
Animait, avec Jacques Izoard (au centre culturel L’Aquilone à Liège), des rencontres littéraires – Les dimanches impairs de la poésie – ainsi qu’un club de cabarets littéraires dont l’objectif était de rendre la poésie festive, critique, accessible à tous. Parcourt en outre les scènes Slam de Paris, Bordeaux…Anime actuellement des ateliers (écriture, scène slam) et coordonne le vaste projet Slam du Centre de jeunes La Zone (Liège).               
Depuis 1991, créateur de nombreux spectacles de poésie et acteur au sein de ces spectacles.
Ex-membre de l’ex Big Band de Littératures féroces, avec Laurence Vielle, Vincent Tholomé, Frédéric Saenen, Christian Duray, Daniel Hélin et Mathieu Ha (2001-2002). Source : MaelstrÖm       Prix : En 1994, Premier prix auteurs du concours Un auteur, une voix, RTBF, émission Façons d'écrire, façons de parler (Belgique).  En 2004, Prix de la Ville de Liège au Concours Pyramides, Liège (Belgique).
  • L’œil du silence, L’arbre à paroles, 2000.
  • Le vieux sage, Les Editions de l’Heure, 2002.
  • Nourrir le rond, L’arbre à paroles, 2004.
  • De la « Cucaracha » qui voulait se faire aussi haute que l’Albatros et de ce qu’il advint – ou n’advint pas – de son mâle ruminant (poème hominien en « tu »), Editions Tétras Lyre, 2005.
  • Evasion d'un aï, L'Arbre à paroles, 2008.
  • Poèmes anxiolytiques, MaelstrÖm, 2007.
  • Je suis bête, Boumboumtralala, 2010.
  • Lymphéas, Le Coudrier, 2011.
  • Monsieur Tapecte, MaelstrÖm, 2011. (RéÉvolution).
  • Je m’en irai bientôt, Éditions Rafael de Surtis, 2013.
  • Multimédia
  • Monosyllabines, CD, 2014.

  • BIBLIOGRAPHIE


    NOS EXPERTS EN PARLENT
    Le Carnet et les Instants

    La Laïta est une rivière bien connue des Finistériens, qui coule du côté de Quimperlé. Ce sont en quelque sorte ses rives qui enserrent le nouveau texte de Dominique Massaut. Aber textuel et sonore qui gronde, qui jute son trop plein de déjections. Comme la rivière déborde, soumise aux déferlantes des éléments et des hommes, le texte ici déferle et se révolte. Un ras(z)-le-bol marémoteur pour l’auteur qui vole dans les plumes des pigeons si peu voyageurs. Massaut dézingue, à coups de mots-valises, d’onomatopées, de « pharma-con-trepètries », les dérives aguicheuses et consommatrices de notre société « algorithmée ».

    Mais on t’aime, on te configure le système.On te chope, on te développe, on te maintenance.Non,…