Armand Bernier


PRÉSENTATION
Poète de l'Air et de l'Eau, Armand Bernier, qui se voulait Ariel, est aussi un poète de la Terre et du Feu, un poète merveilleusement humain et profond. Son oeuvre, pure et frémissante, ne cesse de chanter, pour notre émerveillement, la transfiguration du charnel en spirituel, selon l'élan d'un très haut désir. Né à Braine-l'Alleud en 1902 et décédé à Bruxelles en 1969, poète, conteur et critique littéraire, Armand Bernier est, avant tout, l'auteur de nombreux recueils poétiques, tous regroupés, avec des inédits, en un fort volume de 400 pages, paru aux éditions De Rache, en 1971, sous le simple titre Les poèmes d'Armand Bernier. Il avait en outre publié des récits poétiques, des essais, des albums poétiques, des recueils de pensées et de réflexions, etc...Titulaire de plusieurs prix littéraires importants, dont le Prix triennal de poésie du Gouvernement et le Grand prix quinquennal de poésie Albert Mockel, ce poète du Monde transparent avait su s'attirer l'amitié et l'admiration d'un Milosz, d'un Hellens, d'un Ghelderode, d'un Robert Vivier, d'un Marcel Arland, etc.

BIBLIOGRAPHIE


PRIX