Traversées - 77 - 2015 - 3e trimestre


Sommaire

  • Eric Brogniet
  • Véronique Daine : Autour de «Ulysse, errant dans l’infini»
  • Paul Mathieu : Feu lequel
  • Patrice Breno : Eric Brogniet sous la loupe
  • Eric Brogniet : Rose noire
  • Thomas Scotto
  • Thomas Scotto : Flash-back
  • Thomas Scotto : Un tout petit point
  • Thomas Scotto sous le regard de Philippe Besson
  • Nadine Doyen : A la rencontre de Thomas Scotto
  • Nadine Doyen : Une lecture de «La vie encore»
  • Chloë Bénéteau : Souvenir de sa première rencontre avec
    Thomas Scotto
  • Alain Claude : Thomas Scotto, dix ans d’amitié indéfectible
  • Nadine Doyen : L’univers des livres de Thomas Scotto
  • Nadine Doyen : La bibliothèque de Thomas Scotto
  • Et aussi
  • Patrice Blanc : Nous sommes des pins de mer
  • Henri Cachau : Dis Platon
  • Muriel Carrupt : Chant vert
  • Jacques Cauda : Terre à terre
  • Stephane Casenobe : Séquence 1
  • Dirck Christiaens : L’exil …
  • Sandrine Davin : derrière le miroir…
  • Philippe Depoux : craquements qui se répondent…
  • Danièle Dossot : Rondeau
  • Anne-Sophie Dubosson : Les falaises mûres…
  • Nadine Effray : Kimiko
  • Laurent Grison : Th éorbe
  • Salvatore Gucciardo : Musicalité océane
  • Christine Hervé : Inconnues
  • Anne Keane : Débâcle
  • Miloud Keddar : Et Tékéna
  • Olivier Le Lohé : Retour au ciel éthanol de Paris
  • Claude Luezior : Il était buveur d’eau…
  • Philippe Mathy : Automne à Pouilly-sur-Loire
  • Claude Miseur : Le coeur…
  • Choupie Moysan : De la gargouille
  • Serge Muscat : Mettre sa pensée à plat
  • Marion Oruezabal : Pour l’amour d’une sirène
  • Jean-Pierre Parra : Canal Royal – Sète
  • Samaël Steiner : Vie imaginaire de Maria Polina de Fuenté Vaqueros
  • François Teyssandier : Jardin clos griffé par l’ombre…
  • Sanda Voïca : Une étoile au coin de l’oeil…
  • Denis Wetterwald : Comme un clou forant la mémoire…

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:thomas - "Traversées - 77 - 2015 - 3e trimestre"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le roman fauve (volume 2) : Les oriflammes du Nord

Ancien apprenti du peintre Pierre Palurme et ami de Georges de La Tour, n'ayant pas été reconnu par ses pairs, Thomas Lescaut a décidé d'abandonner la peinture pour devenir maître faïencier. Depuis qu'il a fui la Lorraine pour échapper aux massacres de la guerre de Trente Ans, il a fait prospérer sa petite manufacture de faïences installée à Tournai. Lorsque Thomas reçoit une commande importante pour un riche seigneur anglais, il croit assurer son avenir, celui de sa femme Manou et de leurs enfants, Pierre et Éloïse... mais c'est sans compter les multiples rebondissements que lui réserve cette saga riche en péripéties. Le maître faïencier pourra-t-il livrer à temps et à bon port le fruit de plusieurs mois de travail, alors que la mer du Nord est le lieu de combats sanglants pour la suprématie des mers entre le royaume d'Angleterre et la Hollande ? Son fils Pierre pourra-t-il prendre la voie abandonnée plus tôt par Thomas et assouvir son rêve de peindre à sa fantaisie de grands tableaux ? Quels tours réserve la froide et cruelle Éloïse aux paisibles habitants de La Mougerie ? Aux côtés de nouvelles figures picaresques brossées avec brio, le lecteur des Rouges portes de Lorraine retrouve plusieurs personnages s'exprimant dans le même langage truculent du premier tome : Selim, le fidèle serviteur turc de Georges de La Tour, Branlemoine le brigand repenti...…

La colère des MacGrégor

Nelson de Trieu est en vacances chez sa grand-mère, Gigi. Elle lui…

Le ventre de la terre et autres lieux

A dix-sept ans, dans la foule, il se disait…