Se perdre dans la lumière


RÉSUMÉ

Ce singulier ouvrage relate sans doute la période la plus glorieuse de Bouillon, géographiquement au centre des lumières dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, suite à l’arrivée de Pierre Rousseau et de son Journal encyclopédique.Singulier parce qu’il comprend deux parties : une fiction remarquablement illustrée et une étude historique effectuée par l’archiviste de la Ville.Le héros du roman est Hyacinthe Piette, fils de meunier, originaire de la région de Saint-Hubert. Il a étudié…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jacques Nicolas
Auteur de Se perdre dans la lumière
Né le 02 avril 1943 à Bouillon. Diplôme d'instituteur en 1963. Profession d'enseignant à Poupehan pendant plus de 30 ans. Retraité depuis 1999. Correspondant au journal La Meuse depuis 1994. Comédien et metteur en scène de théâtre.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Se perdre dans la lumière"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9356 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le Maître de San Marco

Pouvait-on trouver meilleur romancier que Claude Raucy pour redonner vie littéraire au compositeur…

Le vent du boulet

Bruxelles et la Belgique subissent le poids de l’occupation par la République…

Le mousqueton

Un matin, Suzanne ficèle son baluchon et se fait conduire à Bertrix, dans la charrette du marchand de pétrole régulièrement de passage pour l'approvisionnement des quinquets et lanternes d'éclairage, le pétrolî, comme disent les gens d'ici. Mais où va vraiment la fille d'Eugène Grandjean, modeste travailleur de la forêt, et vers quel destin?En ce début d'automne 1914, au lendemain de la sanglante Bataille de Luchy du 22 août 1914, dans un village ardennais reculé des hauteurs de Bouillon, un soldat français en retraite, blessé, est caché par la famille Grandjean.Un double et oppressant secret, sous la menace de délation, va profondément déchirer cette famille ardennaise…