Salle des pas perdus 3 : Les années d'or


RÉSUMÉ

Les personnages des Années Paix poursuivent leur vie avec ses joies et ses difficultés. Les Années d’Or, ce sont les Golden Sixties, une période allant de 1960 à 1972. Comme dans les deux premiers ouvrages, les thématiques touchent à l’actualité belge et internationale, abordées par le prisme de gens de toutes sortes, témoins comme impliqués dans le phénomène sociétal. D’autres héros, d’autres salauds vont surgir. Ils vont ainsi vivre la montée du nationalisme flamand, les débuts de l’émigration marocaine, la guerre froide et la menace atomique, le mur de Berlin, la guerre du Vietnam telle que ressentie en Europe, les conflits coloniaux, Mai 68, les premiers pas sur la Lune et, le même jour, la victoire d’Eddy Merckx au Tour de France. Durant toutes ces années, la belle ville de Bruxelles est peu à peu défigurée par des promoteurs immobiliers sans scrupules et une classe politique corrompue. Mais les années d’or sont surtout la décennie de la jeunesse, de la musique rock et du Peace & Love. Des années de profonde liberté, celle de penser, de faire l’amour, de vivre mieux une aisance matérielle, autant de choses qui donnent le sentiment que les terribles événements du passé ont fait place à une société idéale. Un leurre ?


À PROPOS DE L'AUTEUR
Michel Claise
Auteur de Salle des pas perdus 3 : Les années d'or
Michel Claise fut avocat durant vingt ans et il est aujourd'hui juge d'instruction, à Bruxelles, spécialisé dans la lutte contre la criminalité en col blanc. Il s’est notamment illustré dans les dossiers de la Belgolaise, de Georges Dumortier ou encore du délit d’initié dans l’affaire Fortis. Il a choisi de parler de son métier, et des difficultés de celui- ci, en passant par le roman. Il est entré en écriture avec un premier roman très remarqué, Salle des pas perdus (2006) qui parle de la Belgique durant la Seconde Guerre mondiale ; Les années paix (2010), qui continue l'histoire, narre la Belgique d'après-guerre et des années 50. L'histoire racontée dans Le forain (2008) dévoile plusieurs techniques de fraudes, et le quotidien d'une brigade financière, confrontée au manque de moyens. Son but est d'écrire l'importance et la facilité des mécanismes de criminalité financière qui gangrènent notre société. Mais aussi, le manque de prise de conscience général face aux conséquences dramatiques que ces comportements entraînent. Faux et usages de faux raconte comment un écrivain à succès, travaillant sur le roman sulfureux qu'attend son éditeur, reçoit la visite d'un personnage prétendant être le diable. Celui-ci se prop se de l'aider à l'écrire en lui suggérant de s'intéresser à des gens déviants à force de trop se conformer à un idéal de vertu.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Troisième est donc ce nouveau tome de la fresque entamée avec La salle des pas perdus, roman paru en 2006, suivi par Les années paix (2010). Avec Les années d’or, qui courent de 1960 à 1970, c’est une  période plus proche qui défile, celle que Michel Claise a connue lui-même enfant et adolescent. Son ambition demeure identique : faire œuvre de mémoire tout en suivant le destin d’une poignée de personnages pleinement inscrits dans les enjeux de leur temps, à la pointe des débats d’idées, des mouvements qui traversent la société.Nous y retrouvons plusieurs couples présents dans les deux premiers tomes. Ils sont désormais de la tranche d’âge des hommes et des femmes qui occupent les postes…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Salle des pas perdus 3 : Les années d'or"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9955 ) )