Raconter la loi: aux sources de l'imaginaire juridique


RÉSUMÉ
La donation de la loi du Sinaï, l’invention de la justice chez Eschyle, la révolte de conscience d’Antigone, la souveraineté de l’individu pour Robinson Crusoë, les paradoxes de la liberté chez Faust, la déchéance de la loi avec Kafka: telles sont les étapes majeures d’un parcours narratif aux sources d’un imaginaire juridique trop souvent méconnu. Au rebours d’une vision formaliste ou moraliste du juridique, le livre poursuit une grande ambition: replonger le droit dans la fiction…

PRIX
  Prix quinquennal de l’essai de la Communauté française 2006

À PROPOS DE L'AUTEUR
François Ost
Auteur de Raconter la loi: aux sources de l'imaginaire juridique
Juriste et philosophe, vice-recteur des facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles, François Ost enseigne également à Genève et à Louvain-La-Neuve. Il dirige l’Académie européenne de théorie du droit et préside la Fondation pour les générations futures.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Raconter la loi: aux sources de l'imaginaire juridique"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La part des anges

"Le hameau de la Cense, c'est un désert d'ardoise, d'épitaphes et de petits verres pris à l'ombre…

Les influences anglo-saxonnes sur les lettres françaises de 1850 à 1880

À propos du livre Cette étude voudrait retracer l'action générale des influences anglo-saxonnes sur nos Lettres françaises de Belgique, de 1850 à 1880. L'Angleterre victorienne resplendit alors; les États-Unis conquièrent leur rang, imposent leur génie ; notre littérature, elle, malgré Van Hasselt, de Coster, Pirmez, semble marquer à peine sur la carte du Réalisme international. Il semble même que des temps ingrats soient revenus pour l'art, après ces années de 1815 à 1850, dont M. Gustave Chartier, dans Le Mouvement romantique en Belgique, a entrepris de révéler tout l'intérêt, montrant le dynamisme des influences étrangères et, parmi elles, des anglo-saxonnes. C'est le destin de ces dernières que nous suivons au cours des trois décades qui nous séparent encore de la Jeune-Belgique. Nous tenterons de dire leur sens dans sa plénitude, tel que nous le démêlons de l'écheveau cosmopolite et comme nous l'a livré l'analyse d'une vie intellectuelle, où littérature, philosophie et politique…

Parcours d'un ardoisier mineur / Het parcours van een leisteenmijnwerker

On me présenta à Rodolphe Lamotte d'Herbeumont, mon moniteur de fendage, qui m'a emmené au bureau où je reçus mes outils de travail : un maillet de bois, trois ciseaux à pierre et une paire de sabots de bois que je n'ai pas employés plus d'un an. Le bord du sabot faisait très mal au cou-de-pied, et je me suis arrangé pour les casser le plus vite possible.Mon moniteur m'a montré les différents outils employés dans un atelier de fendage. Ensuite, à l'aide d'un pic et d'une scie, il m'a expliquée comment débiter en de nombreux spartons les dalles de schiste entreposées au fond de la baraque. Ce travail a duré toute la matinée. Après le repas, il m'a installé une machine en bois équipée d'une pince fixe et une deuxièmes actionnée à l'aide du genou, pour maintenir le sparton dessus; ensuite il m'a indiqué comment les…