L’année de Petit Lapin


RÉSUMÉ

Petit Lapin découvre, mois après mois, les plaisirs des saisons, de la nature, des événements qui jalonnent sa vie quotidienne.

  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie Wabbes
Auteur de L’année de Petit Lapin

Née le 21 octobre 1934 à Bruxelles

Gravure et Illustration, La Cambre, Bruxelles

La vie quotidienne est ma principale source d’inspiration, le rythme des saisons, les animaux familiers, le jardin, les joies ou les chagrins des enfants, la saveur des fraises, les ours en peluche. J’ai écrit et illustré plus de 150 albums pour enfants en anglais et en français. De nombreux projets que je n’ai pas encore eu le temps de réaliser attendent d’être complétés; il me faut parfois très longtemps pour mettre au point les projets les plus simples. J’ai commencé à illustrer des livres pour enfants en 1965. Les premiers titres paraissent à l’école des loisirs. Quelques-uns de ces albums sont devenus des classiques, notamment : La mère Framboise (texte de Maurice Carême), Petit doux n’a pas peur (La Martinière). Plusieurs titres ont été traduits en plusieurs langues. Prix de reconnaissance pour sa contribution au rayonnement de la littérature de jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour l’ensemble de son oeuvre, 2006 Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Résidence, 2013 et 2015 Prix Scam jeunesse pour l'ensemble de son œuvre, 2014

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "L’année de Petit Lapin"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Pipi !

Psst ! Psst ! Le zèbre est incontinent. Ca n'arrête pas... Aïe, aïe, aïe... que faire? L'expulser de la ville ? Peut-être, peut-être pas... La morale est sauve car on a parfois besoin…

Snif !

Il était une fois une île déserte... enfin désertée par les hommes. C'était l'île de Prosper le crocodile et de ses compagnons de jeu. Tout allait pour le mieux dans la meilleur des Iles quand des hommes arrivèrent. Malheur!!! Ils tirent, ils tuent, et enfin ils capturent Prosper qui pleure…