Où part l’amour ?


RÉSUMÉ

Où part l’amour… Ce n’est pas une question, mais une phrase inachevée que la romancière Chantal Deltenre poursuit tout au long de ce récit, suivant pas à pas cet amour qui s’élance, hésite, revient sur ses pas, s’effondre puis repart par un autre chemin.
Tout est amour dans ce texte, à commencer par ce qui le déclenche : la poésie de quelques images partagées sur Internet. Mais une image n’est parfois rien de plus qu’une illusion, un piège, un mirage…
Du monde virtuel des réseaux sociaux à celui, bien réel, des orpailleurs en forêt amazonienne ou des réfugiés de guerre syriens, l’écrivaine nous entraîne dans un roman dont le héros est l’amour lui-même, toujours volatile et incertain.



À PROPOS DE L'AUTEUR
Chantal Deltenre
Auteur de Où part l’amour ?
Chantal Deltenre est écrivaine et ethnologue. Elle a publié de nombreux titres aux éditions maelstrÖm. Originaire du Pays des Collines en Belgique, Chantal Deltenre vit à Paris. Elle se partage entre les enquêtes ethnographiques sur les thèmes de l'habitat, de l'immigration ou de l'incarcération (en Roumanie, France métropolitaine, Nouvelle-Calédonie, etc. ), et les ateliers d'écriture dans les écoles et les musées.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo

Dans Où part l'amour, Chantal Deltenre emporte son lecteur dans le monologue intérieur d’une héroïne sensible à la recherche de l’autre. Un roman poétique naviguant entre inattendu et inespéré, qui nous apprend que la vérité coexiste avec l’inachevé.

« Où part l’amour » est une phrase laissée en suspens qui est apparue lors d’un rêve… Celui de l’auteure, celui de l’héroïne ? Dès le départ, l’ambiguïté est posée et peut-être même que la question n’a pas à être formulée puisque, dans ce récit, tout est personnel comme fictif : l’héroïne partage des caractéristiques étrangement…


Le Carnet et les Instants

« Photographier, c’est écrire avec la lumière. »« Un paysage aimé ne vous quitte jamais. Même à des kilomètres et des années de distance, un paysage, c’est d’une fidélité inébranlable. »Par petites touches fines et sensibles, Chantal Deltenre, écrivain, ethnologue, amateur passionné de photographie – ses clichés évocateurs jalonnent son dernier livre – nous rend proche, presque chère, son héroïne.Où part l’amour doit son titre aux derniers mots, en suspens, d’un rêve dont se réveille C., cinquante ans, qui se partage entre ses enquêtes ethnologiques et ses photographies, son mode d’expression privilégié.L’auteur nous dévoile « l’histoire d’une femme qui aimait…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Où part l’amour ?"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Amère patrie

Dans le décor hallucinant d'une guerre qui les déchire, deux familles, l'une des Cantons de l'Est et…

Les sept visages de l'eau

" Je sens ses bras autour de ma taille. Il me serre si fort. Je n'ose ouvrir les yeux. La chaleur de sa langue sur la mienne, que c'est doux, que c'est bon. Je profite de ce baiser qui n'en finit pas, de ses mains qui crient tendresse, de ses jambes qui disent caresses, de ce corps qui surgit de l'arbre en chantant l'Amour !". Les sept visages de l'eau, un mariage d'amour et de haine où le passé imprègne le présent et détermine l'amour. FranMi nous emmène à travers une recherche d'identité, d'un rôle social dans une communauté villageoise qui, à l'instar de Saint-Léger, son village d'adoption, présente plein de contradictions. Comment vivre, comment demeurer dans un environnement où les traditions et habitudes anciennes se frottent à la consommation et la vitesse…

Sigur, ou presque

Genre : Roman Postface d’Adolfo Barberá del Rosal et Bart Vonck Format : 14 X 19,5 cm Nombre de pages : 165 p. Date…