Muzungu !


RÉSUMÉ
Tout commence avec un trésor retrouvé dans la cave de la maison familiale : douze bobines de films tournés entre 1963 et 1975 au Burundi, pays où l'auteur est né et a passé les sept premières années de sa vie. Un Boeing atterrit sur une piste dérisoire et la mémoire revient. Emerge le souvenir de joies associées au vocabulaire de l'enfance et d'événements plus dramatiques liés à l'histoire du pays : couvre-feu, coup d'Etat, coup de blues du retour en Belgique pour les parents, de la découverte de leur nouveau pays pour les enfants. Avec humour, tendresse, colère parfois, Vincent Marganne explore sa saga familiale pétrie de mille images, odeurs, sensations et anecdotes, tantôt savoureuses, tantôt dramatiques. Il laisse ainsi vagabonder sans complaisance les pensées contradictoires d'un Muzungu, homme blanc d'Afrique, qui s'interroge sur ses racines et son héritage.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Un Muzungu, un homme blanc d’Afrique, raconte son histoire. Celle d’un petit garçon né au Burundi en 1965 et rapatrié en Belgique en 1972. Celle d’un adulte d’une cinquantaine d’années qui, après avoir retrouvé, dans la cave de ses parents, douze bobines de films d’archives familiales, regarde le passé et contemple ses racines. 990 mètres de bobines qui vont de 1963 à 1975, filmées en grande partie par son père et soigneusement conservées au plus profond du ventre de la maison familiale pendant de nombreuses années.« Eh, c’est vrai que t’es né en Afrique ? […] Comment ça se fait que t’es pas noir ? » Vincent Marganne ouvre son récit avec ces mots. En 1972, Vincent, ses deux frères, sa sœur et…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Muzungu !"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9212 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le Mariage de Mlle Beulemans

Le jeune parisien Albert Delpierre aime Suzanne, la fille d’un brasseur…

Aurore boréale

Nombreux sont les textes de théâtre qui ne sont faits pour durer dans l’au-delà de la représentation.…