Mon premier mot fut "lumière"


RÉSUMÉ
"Toute écriture est politique. Un mot n'est pas l'autre, l'énergie donnée par le rythme d'une phrase est loin d'être anodine, la moindre virgule modifie le monde tel ce battement d'aile de papillon dont on dit qu'il peut provoquer un cyclone à l'autre bout de la terre." Caroline Lamarche Un texte issu de la conférence que Caroline Lamarche a prononcée à la Chaire de Poétique de l'Université catholique de Louvain-la-Neuve. Le volume, dirigé par Ginette Michaux, comporte aussi des contributions…
  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Caroline Lamarche
Auteur de Mon premier mot fut "lumière"
Née à Liège en 1955, Caroline Lamarche  entre en littérature par un recueil de nouvelles J’ai cent ans, réédité au Serpent à plumes en 1999. Mais c’est avec Le Jour du chienpublié aux éditions de Minuit en 1996, qu’elle obtient le prix Rossel et la reconnaissance de la critique et du public. Ce roman qui se présente comme une suite de variations sur le thème du chien errant le long d’une autoroute, campe d’emblée l’univers de l’auteur : Nous évoluions sur un fond si noir que la vie ne nous laissait que le choix des couleurs. Souvent chez elle, l’écriture est le signe d’un conflit intérieur puissant, marqué par une ambiance destructrice. Ainsi dans deux romans sadomasochistes : La nuit l’après-midi (Minuit 1998) et Carnets d’une soumise de province (Gallimard 2004). Le rapport à la sexualité comme au sacrifice, au sacré et à la chasteté constitue un thème dominant de l’œuvre : tenir le désir à distance comme un chien dressé… Une œuvre, on l’aura compris, où se mêlent autobiographie et force créatrice, l’art et l’écriture constituant un rempart contre l’autodestruction : Il faut écrire comme on plante sa lame dans un corps détesté avec une détermination telle que le sang nous épargne. Une œuvre qui comprend dix romans parmi lesquels : L’OursLettres du pays froidKarl et LolaLa BarbièreLa Chienne de Naha (salué par la une du Monde des Livres), Mira et La Mémoire de l’air, monologue guidé par l’étrange beauté d’un rêve, publiés chez Gallimard et aux Impressions nouvelles. Caroline Lamarche est également l’auteur de recueils de poésie et de pièces radiophoniques pour la RTBF et France Culture.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Mon premier mot fut "lumière""
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'Ardenne de Maringer

Omer Marchal ne se lassait jamais de raconter l'Ardenne. La rencontre de sa plume avec le pinceau…

Le sillage des peupliers

Nous avions préféré les peupliers. Construits de mâts vivants, chantant dans…

La petite école sainte rouge

Tableaux, craies, mégots de craie, odeur de souliers sous les tables, méduses, fatigué, besoin…