Mon fils



À PROPOS DE L'AUTEUR
Vincent Cuvellier
Auteur de Mon fils

Né en 1969 à Brest, France

 « Je profite de chaque nouveau livre pour approfondir mon style. Ce ne sont pas les histoires que je raconte, ou encore moins les thèmes, qui comptent, mais le style, la façon dont je raconte. Mon écriture est un mélange de spontanéité et de recherche sur la narration. J’aime écrire vite, très vite, après avoir mûri un projet longtemps. L’essentiel n’est pas ce que je raconte, mais comment je le raconte. Et je cherche le lien direct entre le gamin qui me lit et mon texte, sans intermédiaire adulte. » Plusieurs de ses livres sont traduits en diverses langues et ont reçu de nombreux prix.

Lauréat d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2013

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Mon fils"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

À quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables ?

« Tous les enfants rêvent de devenir grands. Tous les crayons rêvent de devenir petits. » Le soir, dans le fond des cartables, les crayons rêvent. Mais à quoi ? Ils songent et écrivent des mots, des mots inventés ou des mots croisés. Ils s’imaginent en train de composer les couleurs de l’arc-en-ciel ou de rétrécir tant ils sont utilisés. Car finalement, c’est leur but ultime : laisser une trace et devenir des souvenirs. Cet album accessible est une véritable invitation à laisser voyager son imagination. Chaque page est bien dosée par le texte poétique de Zidrou et subtilement illustrée grâce au crayonné de David Merveille mélangé aux photographies de Françoise Robert. Ces trois artistes ont combiné avec talent les sonorités, les rythmes, les mots, les images, les sensations et les émotions. L’alchimie donne vie aux différents crayons représentés et à leurs aspirations. Tout naturellement, le lecteur prend le chemin des mots et les relit plusieurs fois, dans le but de s’imprégner encore plus. Il en demande, encore et encore ! À son…

Le sourire de Suzie

Suzie a perdu le sourire, inquiète de ce qui se trame dans le monde des adultes. Inquiète d’inquiéter…