Mea Culpa


RÉSUMÉ

À Charleroi, un tueur en série dépèce ses victimes et se plaît ensuite à les exposer dans des lieux publics, comme des œuvres d’art. En ne laissant aucune trace derrière lui. Pas l’ombre d’un indice.
À trente-deux ans, Marine Chardon vient d’être nommée première inspectrice principale à la tête de la section criminelle de Charleroi. Une jeune enquêtrice quelque peu hors norme, elle aussi.
Déterminée à mettre fin au délire sanglant de ce tueur fou, résolue à prouver à ses détracteurs qu’elle mérite son poste et tiraillée par ses propres démons, Marine relève le défi.
La traque peut commencer.
Mais… quel en sera le prix ?


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le Pays noir et sangCharleroi, dès les premières pages, est renvoyé aux clichés noirs et blancs, noirs surtout, dont il tente d’émerger. Un meurtre. Ou, plutôt, un triple meurtre. Une abomination. Une sculpture a été abandonnée, un « assemblage » artistique composé à partir des fragments de trois cadavres dépecés, étripés :À la base : six pieds ancrés dans un socle de plâtre, coupés juste sous les genoux et disposés en hexagone. Sur les mollets : les trois torses des victimes, en triangle, tronçonnés du haut de l’aine au ras du cou, exempts des bras. Sur les rails ?Un départ classique. Un tueur en série. Un…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Mea Culpa"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Histoire d’Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Paul rencontre pour la première fois sa tante Alice à l'enterrement de sa mère. Il découvre alors le parcours hors du commun de cette femme attachante qui, au fil des ses mariages, veuvages et rencontres, va découvrir les choses de la vie : l'amour, le sexe, les relations avec autrui, la perte et la…

Les dix-sept valises

Alicia Zitouni est ce genre de femme qui a tout pour aller mal. D’origine marocaine, elle…