Ludo : Tranches de quartier (tome 1)



À PROPOS DE L'AUTEUR
Denis Lapière
Auteur de Ludo : Tranches de quartier (tome 1)
Denis Lapière né en août 1958 à Namur. Aujourd'hui, marié et père de trois enfants. il vit en région liégeoise. Après une Licence en Sociologie, il est entré dans l'univers de la BD en ouvrant une librairie spécialisée à Charleroi. (Tropica BD, qui existe toujours). Mais rapidement, il est passé à l’écriture de scénarios. Aujourd’hui, il a publié plus 100 albums chez Dupuis, Lombard, Casterman, Albin Michel, Futuropolis, Dargaud, Paquet, … Le centième ayant été le volume Park de la série Alter Ego. Il refuse de se cantonner dans un seul style, simplement parce qu’il trouve autant de plaisir et de satisfaction à travailler sur une série pour enfants, qu'à un one-shot pour adulte ou une série pour adolescents. il ne met pas de hiérarchie dans ces genres car seule compte la volonté de raconter et la force des émotions. Il a co-écrit deux longs métrages de cinéma. L’Avion pour Cédric Khan (avec Isabelle Carré et Vincent Lindon), adaptation de sa série Charly, et Comme Tout le Monde pour Pierre-Paul Renders (avec Thierry Lhermite , Chantal Lauby, J-P. Melki). D’autres sont en préparation… De mai 2005 à décembre 2009 il a été créateur et responsable éditorial des collections Puceron (Petit Poilu, La Vavache, Hugo,…) et Punaise (Les Enfants d’Ailleurs, Le Monde selon François,…) au sein des éditions Dupuis (près de 60 bandes dessinées éditées en cinq ans).
Vincent Mathy
Illustrateur de Ludo : Tranches de quartier (tome 1)

Né le 15 août 1971 à Liège.

Bande dessinée, Saint-Luc, Bruxelles.

Dans mon atelier au milieu des champs, j’aime créer des images simples, où les techniques traditionnelles se mélangent avec mon ordinateur. Bien que le livre jeunesse soit mon activité principale, j'aime varier les plaisirs en créant des affiches, des T-shirts, des jeux ou encore des installations dans le cadre d'expositions. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2010 et 2012. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Congé sabbatique, 2017.
Pierre Bailly
Illustrateur de Ludo : Tranches de quartier (tome 1)
Pierre Bailly est né à Alger le 29 septembre 1970. Il passe sa jeunesse et son adolescence à Marche-en-Famenne et durant ses humanités, il s'intéresse au dessin. Lors de différentes manifestations locales, il propose portraits et caricatures à un large public. Avec Benoît Feroumont, il illustre les BD "Contes et légendes du pays marchois". Il entre à St-Luc Bruxelles et poursuit pendant trois ans le graphisme à l'école nationale supérieure d'Art Visuel de la Cambre. Il rencontre Denis Lapière lors d'un concours organisé par la FNAC de Liège, celui-ci lui propose d'illustrer "L'Anguille crue", prélude de"La Saison des Anguilles". Avec ce scénariste, il illustre "La baleine de Gaana" et "Agadamgorodok". Les deux compères s'associent avec Vincent Mathy, c'est la naissance de la série "Ludo" proposée dans Spirou. Son goût personnel porte Pierre Bailly vers des contenus souriants et destinés aux enfants. Il illustre des romans et des contes pour la jeunesse. Avec Céline Fraipont, sa compagne, il donne vie à Petit Poilu, une BD muette destinée aux tout-petits.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ludo : Tranches de quartier (tome 1)"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 10764 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Au cœur de la montagne

Un jour, Nella est traversée d’un sentiment impérieux : Nonna va bientôt s’éteindre, ses pulsations cardiaques s’affaiblissent, ses respirations sont comptées. Faisant fi des obligations scolaires et de l’autorisation parentale, elle décide alors de se rendre sur la Montagne. Cet endroit où elle a passé une partie de son enfance avant d’être emmenée dans la Vallée ; ce lieu ardu et mystérieux que sa grand-mère, elle, n’a jamais quitté. Le chemin est malaisé, d’autant que le froid et les flocons s’abattent sur l’adolescente, le paysage… et certaines pages de l’album (dans un incroyable rendu graphique !). Nella se réfugie, le temps d’une halte sèche, à l’intérieur de la chapelle du village. Dans une pénombre chargée de prières, de statues, d’incantations, de bougies et de totems, elle aperçoit, accroché à un mur, un ex-voto intriguant l’œil : «  Nella Salvat Torrent  ». Étrange… L’adolescente poursuit sa route à travers une nuit violette, ses foulées rythmées par une comptine sibylline qui commence ainsi : « Une main, deux bottes / trois fourches, quatre pattes / cinq noix dans une poche / coule, coule torrent de roche…  » Rompue, elle parvient enfin dans la demeure de l’aïeule… Trop tard ?«  Pleure, Moineau, pleure / Pleure puis. Tu iras au torrent / Au torrent ? / Tu es sa petite. Tu vas devoir faire ça pour elle  » Quelle est donc la mission dont est chargée Nella ? Et, surtout, quel est le lien puissant qui la ramène sans cesse aux flots impétueux du cours d’eau ? Par le truchement de montagnards (un pêcheur de truites aux jambes d’échassier, le terrible guérisseur chamanique Barbagallo, le chasseur Celestino à la fourrure odorante et d’autres encore), puissantes incarnations des traditions ancrées et du passé vibrant, elle va remonter peu à peu le courant des souvenirs et se rapprocher de la source oubliée…L’univers graphique de Sarah Masson et Michel Squarci impose le respect par une composition très dense et travaillée, ne s’offrant pas de prime abord. Dès lors, une simple lecture se transforme en une expérience délicieusement exigeante, immensément gratifiante. Les yeux se plissent pour percevoir les infinies subtilités illustrées et les caractères blancs du texte. Ils fouillent et détaillent les planches, trouvaille colorée par trouvaille collée. Ils se perdent, se posent, s’écartent, se fixent ; cherchent le fil délicat tissant des images de toute beauté. C’est un voyage initiatique, troublant et nécessaire, tant pour Nella que pour le lecteur qui lui emboîte le pas avec une curiosité déterminée, au cœur…