L'orthographe, cette grande faucheuse


On l’a vu avec la « guerre du nénufar » XX , toucher à la langue se révèle délicat et soulève des passions que l’on n’aurait pas soupçonnées. Jérôme Piron et Arnaud Hoedt , avec leur spectacle « La Convivialité » XX , ont donné un bon coup de pied dans la fourmilière en rendant accessible et tangible des questionnements jusque-là réservés aux linguistes, aux pouvoirs publics et aux ronronnements réactionnaires. On est allé observer les fourmis avec eux.
*
Commençons par le commencement… 1. Qu’est-ce que l’orthographe? On peut faire une définition basique et technique. L’orthographe c’est l’écriture de la langue, donc c’est pas la langue elle-même, et encore c’est même pas l’écriture en tant que style et qualité de phrases, c’est le code graphique qui permet de transmettre, donc de retranscrire la langue orale. On a souvent tendance à la confondre avec la langue, c’est ce qui créé toute l’ambigüité du sujet. Parce que si la langue est…

  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:langue française orthographe mot étymologie raison livre gens écoliers problème francophone faute code peur guerre du nénufar grec convivialité écriture ph français est consonnes étymologiques argument académie française - "L'orthographe, cette grande faucheuse"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le livre des plaisirs

La jouissance implique la fin de toutes les formes de travail et de contraintes. La jouissance…