Les suites vénitiennes (Intégrale 3)



À PROPOS DE L'AUTEUR
Eric Warnauts
Auteur de Les suites vénitiennes (Intégrale 3)
Eric Warnauts et Guy Raives sont associés depuis vingt-cinq ans. Ensemble, ils ont réalisé une trentaine d’albums suivant une méthode de travail peu commune dans l’univers de la bande dessinée ; Warnauts se réservant les mots, Raives les couleurs, le reste étant réalisé « à quatre mains ». Depuis leurs débuts, ils n’ont eu de cesse de faire voyager le lecteur autour du monde ; du Congo belge à l’Amérique d’Obama, de l’Allemagne nazie à la Venise libertine du 18e siècle… Ils aiment inscrire leurs récits dans des lieux, acteurs à part entière, et des époques dont ils cherchent à restituer l’atmosphère. Se nourrissant de lectures communes, de rencontres et de voyages, ils abordent à chaque fois des sujets liés à la nature humaine, à l’autre, à la différence, à l’amour ; créant une œuvre tout à la fois sensible et engagée. Par ailleurs, Raives réalise des livres pour enfants aux éditions Mijade et met en couleurs les albums de divers auteurs parmis lesquels, Jean-claude Servais, Marc-Renier ou Charles Masson tandis que Warnauts enseigne la bande dessinée à l’ESA Saint Luc de Liège.
Raives (Guy Servais)
Illustrateur de Les suites vénitiennes (Intégrale 3)
1959 : Naissance, le 25 juillet, de Guy Servais (anagramme de Raives) à Liège, Belgique. 1985 : Rencontre. Warnauts écrit à Raives le scénario des deux volumes de Paris-Perdu. Auparavant, il a suivi les cours de l'Institut St Luc à Liège, dessiné Passion Vynile pour Futuropolis, Take the Moon et Moonlight Serenades pour les éditions du Miroir. 1987 : Les deux hommes deviennent inséparables. Warn's et Raives créent le personnage de Lou Cale, en travaillant l'un comme l'autre au dessin et au scénario. La même année, ils commencent à publier dans (À Suivre) une série d'histoires plus adultes, dessinées elles aussi à quatre mains. 1996 : Première des Suites Vénitiennes, Esquisses. Par ailleurs, Warnauts écrit, seul, pour son frère Marc-Rénier, le scénario de Ombres et désirs. Texte © Humanoïdes Associés

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Les suites vénitiennes (Intégrale 3)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

CHAMPS DE BATAILLE

Éric Derkenne a fait du visage le théâtre de ses précises opérations.Jour après jour cerné de lignes ombrageuses, le siège du combat se disloque en de sombres cavités. Les yeux, les oreilles, les narines, la bouche sont autant de gouffres que l'artiste sonde inlassablement et qui emportent celui qui les scrute dans des tourbillons vertigineux. Les têtes prennent corps et dans ce bataillon de figures totémiques, chaque soldat se distingue grâce à une infinité de détails graphiques.Parti d'un bigbang de formes colorées et isolées dans l'espace, Éric Derkenne a mis en place au fil des ans une méthode précise et immuable, un réseau de circonvolutions de cercles et de serpentins qui envahit la feuille blanche, donnant naissance à d'énigmatiques portraits. Tel une « dentellière du stylo à bille », il s'est abîmé avec application dans ce lent ouvrage de tissage, d'entrelacement de lignes, ceignant sa propre image, par maints assauts répétés. À l'identité qui défaille, Éric Derkenne a répondu…