Les seins des saintes



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Peur sur Liège depuis qu’un gastronome d’une espèce particulière saigne des jeunes femmes, prostituées de préférence, en leur dévorant goulument les seins… Tout cru, à même le corps et sans autre accommodement.Peur il y a, mais à la liégeoise : avec fronde, gouaille et truculence. À la mesure des personnages qu’anime Christian Libens. Un écrivain dont, au fil d’œuvres très diverses, la « tessiture » s’étend avec un égal bonheur, de la vision poétique ou de l’analyse littéraire jusqu’aux facéties imprégnées de bonne humeur gauloise sur fond de rires sonores. Comme dans ces Seins des saintes, récit choral « parodique, humoristique et amoureusement sexué » qui étoffe la toute jeune collection belge…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Les seins des saintes"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Et les vivants autour

Voilà quatre ans que Jeanne n’est plus là, sans vraiment être partie non plus. Son corps…

Saison six

Voici une suite à Journal apocryphe : cinquième saison qui paraissait chez Maelström en 2018 dans le recueil…

Le Lion noir

À l’occasion d’un colloque audiovisuel à Anvers, Fred, jolie consultante venue de Paris, rencontre…