Lés ojeaux, el cat et min frère


RÉSUMÉ

« Un oiseau pour le chat », dit-on quand la vie s’effiloche au risque de se rompre.

Ce fil sillonne une histoire. L’histoire d’une disparition, celle de Pierre, mon frère, et de ce qui s’en suit. La vie « qui continue » en tâtonnant dans l’obscurité. Une quête de lumière, qu’il m’avait appris à chercher non pas dans le ciel, mais au plus profond de soi. Un cheminement avec ses errements, jalons nécessaires, avant de retrouver assez de sérénité pour s’autoriser à lâcher prise enfin. Voilà pour le sujet.

Ici, les poèmes apparaissent presque tous dans l’ordre où ils ont accosté. Voilà pour l’itinéraire.

L’opus est composé comme une symphonie concertante en cinq mouvements de tempi et de caractères variés.  Des mésanges traversières tout en trilles et une clarinette féline tour à tour songeuse et facétieuse survolent des voix-cordes, dont l’une s’est tue. Voilà pour la musique.

Pourquoi pas une variation sur Pierre et le Loup, ce leu picard qui nous prête son nom ? Et quand le leu accueille une parole, elle est picarde, nécessairement. I n’ peut nin autèrmint. Et v’là pou l’ reste.


À PROPOS DE L'AUTEUR
André Leleux
Auteur de Lés ojeaux, el cat et min frère
André Leleux est né à Leers-Nord, entité d’Estaimpuis, en mai 1950. Son grand-père et son grand-oncle, anciens agriculteurs, habitant la maison familiale, il a baigné dans le picard local – assez proche du roubaisien – bien au-delà de l’enfance. Il a travaillé 40 ans en tant que psychologue au centre PMS pour l’enseignement spécialisé de Mouscron. Depuis qu’il est retraité, il écrit en picard. Il est membre de l’atelier de langue et culture régionales de la maison de la Culture de Tournai, animé par Bruno Delmotte. Ses écrits, tant en prose qu’en poésie, ont été primés à diverses reprises, que ce soit le concours Prayez à Tournai, un Auteur une Voix sur Vivacité, le Centre Culturel de La Louvière, le prix biennal de la ville de Liège, ou encore l’Agence pour le Picard à Amiens. Il intervenait régulièrement dans l’émission Hainaut Rachènes sur Vivacité Mons. Les quelques recueils qu’il a publiés sont consacrés à la poésie, son domaine de prédilection. Son écriture part souvent d’un étonnement, parfois teinté d’admiration. Il affectionne tant les êtres que les objets d’ordinaire vus comme insignifiants. Ce qu’ils ont à nous dire mérite pourtant d’être entendu. Leurs récits inscrivent l’imaginaire dans la banalité du quotidien. Ce picard-là s’écrit au présent.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Lés ojeaux, el cat et min frère"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16383 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Li Rantoele - n° 89 - 2-2019, Printemps - Bontins 2019

Sommaire • Loumoumba et mi, II par Christiane Blanjean • Mins pocwè l’ voeyeut on voltî? par Pablo Sarachaga • Pign-ponk…

L’ortour des caracoles

«À l’intierr’mint d’ein’ fwèlé morte, deux caracoles s’in…

Écrire sans faute. Dictées lues, commentées et corrigées

Écrire sans faute. Un recueil de trente-trois dictées choisies principalement parmi celles proposées par les Championnats…