Les éprouvés : Menaces (volume 3)



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Richard Lorent a décidément pris le parti d’écrire des thrillers politiques et d’en situer le récit dans la proche actualité de notre pays, de préférence dans le décor carolo. Mais ses romans n’ont rien à envier aux plus sombres polars et la familiarité des faits et lieux évoqués ne fait qu’ajouter aux frissons.Troisième (et dernier ?) d’une série intitulée Les éprouvés, le tome qui parait cet automne peut s’aborder sans que l’on ait les deux précédents en mémoire, les repères et rappels étant donnés à suffisance au lecteur qui aborderait la série en cours. Le contexte est celui d’une insécurité accrue sur fond de terrorisme mal identifié. Une école a été prise d’assaut, des innocents, dont des enfants,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Les éprouvés : Menaces (volume 3)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Crimes dans les Marolles (Nouvelles enquêtes de Nestor Burma)

Le nouveau roman de Nadine Monfils, né d’une commande, s’inscrit dans une collection visant à redonner vie et lustre au célèbre Nestor Burma, né sous la plume de Léo Malet (auteur d’un magnifique Le soleil n’est pas pour nous ) dans les années 1940. Ce dernier avait creusé le sillon d’un polar à la langue très directe, dopée par l’humour et la verve sarcastique, parcourue aussi de frémissements poétiques. Il va sans dire que beaucoup d’entre nous ont croisé la route du détective à la française dans ses adaptations en série télé (avec Guy Marchand dans le rôle-titre) et en BD (par Tardi). Nadine Monfils prend le relais. Elle a la bouteille pour oser (je ne me risquerai pas à prononcer la… « dive bouteille » en parlant d’une autrice qui se partage entre Montmartre et Dives-sur-Mer), après divers prix dans le genre noir/polar, un succès public peu…

C’est pour ton bien

Les six premières pages surprennent. En surplomb du roman, soit.…

Nuages et vestiges

Si écrire, c’est entre autres faire parler les pierres, alors, le dernier…