Le scarabée et les étoiles



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Il ne pouvait y avoir meilleure collection que celle  dirigée chez L’Harmattan par Marc Bailly pour accueillir le premier roman (après un livre « jeunesse » en 2005) de Marianne Puttemans. « Livres libres » se revendique de quatre mots d’ordre : plaisir, liberté, imaginaire et (bien sûr) qualité. Elle se définit comme une « expérience littéraire ». Parmi les auteurs que « Livres Libres » a déjà publiés figurent, parmi d’autres,  Hugo Poliart, Marie-Paule Eskénazi, et le regretté Alain Dartevelle.Le narrateur porte le nom de Manas, celui qui désignait déjà son grand-père, puis son père. À l’époque où existaient encore les pays, Manas était « un héros légendaire kirghiz et porter son nom était un signe de fierté…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:humanité nom - "Le scarabée et les étoiles"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10687 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Chroniques des Hémisphères 3 : Le Masque du Caracal

Sagana et Caracal ont retrouvé le Bâton de pluie, mais à peine sont-ils réunis que le destin les sépare à nouveau… Qui est l’homme qui détient Caracal et lui propose un étrange marché ? Sagana est-elle prisonnière des plans de la cruelle Elsa Campos ? Quant à Mangwa… il ne donne plus signe de vie. Caracal va devoir faire un choix difficile pour aider ceux qui lui sont chers. Porter le masque du caracal va l’entraîner au plus profond de l’Urbe, au sein de la Tour Binger où Sédaline attend de prendre sa revanche sur la rébellion venue du Sud. Pendant ce temps, depuis les terres africaines et les steppes de Sibère, les Totémisés, les Marginaux, les Africains, marchent sur les Grands États du Nord pour mettre à bas leur système inique, inspirés par nos deux héros, Sagana…

Le scarabée et les étoiles

Il ne pouvait y avoir meilleure collection que celle…

Les ombres d’Esver

Amaryllis, une jeune femme de presque seize ans, vit avec sa mère (Gersande) depuis dix ans dans le domaine d’Esver, «  cette prison qu’elle aimait détester  » et d’où elle n’est jamais sortie.…