Le labyrinthe belge


RÉSUMÉ

Ce portrait de la Belgique depuis la fin des années 1980 montre la place de choix de ce pays dans le monde, son passé, ses langues, ses frontières intérieures et s’interroge sur les rapports de la Belgique avec l’Europe, notamment par la formule : L’Europe sera belge ou ne sera pas.
Oeuvre traduite du néerlandais par Monique Nagielkopf et Marnix Vincent. La préface est de Jacques De Decker.

  lire la suite sur  Bela

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le labyrinthe belge"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9143 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La résistance au christianisme. Les hérésies, des origines au XVIIIe siècle

Délaissant les motivations politiques ou les explications d'ordre social mises en avant par les historiens traditionnels des hérésies, l'auteur met en valeur le rôle des esprits libres…

Faire l'Europe

Beaucoup de choses sont possibles pour peu que la bonne volonté l'emporte. Pour commencer, il faudrait…

L'Ardenne antique

Les dieux déchus Des milliers d'années durant, l'homme a vénéré les eaux, les arbres, les pierres, les sommets, les astres. Née de cette religion naturaliste, une foule de dieux et de divinités aux profils parfois complexes a régné sur les croyances et les superstitions de nos ancêtres gaulois, puis gallo-romains. Parmi eux, on distingue notamment Ésus, Teutatès,…