Le grand nocturne


RÉSUMÉ

Comment accorder le moindre crédit aux histoires rapportées ici ?

Ce ne sont que mensonges, pour faire peur aux idiots.

Les fantômes, les ruelles ténébreuses, les statues des cimetières qui se mettent à vous menacer, ça n’existe pas. Pourquoi vous inquiéter ?

Soyez raisonnable. Mais… attendez !

Pourquoi la lumière s’est-elle éteinte ? Juste au moment où l’on a entendu ce cri… Ne partez pas ! Ne me laissez pas tout seul dans le noir…



À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean Ray
Auteur de Le grand nocturne
Jean Ray est le pseudonyme de Raymond De Kremer dont la biographie a été passablement romancée. En fait, sa vie est restée sédentaire et surtout animée par une abondante production d'écrivain populaire, rédigée sous divers pseudonymes: scénarios de bandes dessinées, histoires pour enfants, nouvelles policières, etc. L'auteur est surtout connu pour son ironique contribution au genre fantastique noir. Elle comprend en particulier des contes (Les Contes du whisky, 1925 ; Le Grand Nocturne, 1942 ; La Cité de l'indicible peur, 1943), mais on lui doit aussi un remarquable roman où fantastique et mythologie classique font bon ménage : Malpertuis (1943).

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le grand nocturne"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le dernier ami

Lorsqu'un vagabond s'arrête dans un petit village isolé, seul Sam, un étrange vieillard bourru, lui ouvre sa porte.…

Barbedure

Ce qui devait arriver arriva : Barbedure devint la risée de ses compagnons d'abordage et la bête noire du capitaine…