Le canard de Wittgenstein


RÉSUMÉ

« Qui a dit qu’il ne peut y avoir qu’un animal à la fois ? »

Il était une fois un canard… à moins que ce ne soit un lapin ? Selon la perspective que l’on adopte, l’image change et avec elle l’histoire, car si un lapin ne peut pas s’envoler, le canard, lui, aura du mal à rentrer dans un terrier. Au chasseur donc de s’adapter, et avec lui, au lecteur bien sûr !


À PROPOS DE L'AUTEUR
Loïc Gaume
Illustrateur de Le canard de Wittgenstein

Né le 11 septembre 1983 à Pontarlier, France

Baccalauréat arts-appliqués BTS design graphique et médias imprimés, Lycée Pasteur, Besançon Communication visuelle et graphique, l’ENSAV La Cambre, Bruxelles

« Un trait sûr, appuyé, assuré donc et pourtant délicat, suit avec constance les méandres des figurations, ou prend plus sûrement encore la voie de la réduction ou du symbole. Des formes-couleurs, denses et lumineuses, dont le tremblé du contour n’exclue en rien la netteté et la force visuelle, évoluant elles aussi entre reproduction et schématisation. Voilà qui suffit à constituer la palette du créateur Loïc Gaume, avec laquelle il explore (…) des univers eux aussi comptés : le détail, la cartographie, l’architecture, les animaux, les contes (…). » (Sophie Van der Linden – Revue Hors Cadre[s], mars-septembre 2017)

Lauréat d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2017  

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le canard de Wittgenstein"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le perchoir

Dès le début, le ton est donné. Le jeune lecteur est invité à suivre un petit ver de terre qui se…