Lavacherie, où il fait bon vivre


RÉSUMÉ

Ghislaine Godfroid (97 ans !!) n’est pas «du cru», mais est tombée amoureuse du village : elle a collecté de très nombreuses informations pour créer ce livre destiné aux générations futures. En effet, la transmission de la connaissance n’est-elle pas essentielle à la vie sociale et collective ?Le lecteur part avec l’auteur à la rencontre de Lavacherie et de ses habitants par les rues et lieux-dits qui ont jalonné son histoire. Ensemble,…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Ghislaine GODFROID
Auteur de Lavacherie, où il fait bon vivre
Ghislaine Godefroid est née le 23 octobre 1917 à Herbaimont-Amberloup.Ghislaine suit son école primaire à Sprimont jusqu'en 1931. Après trois années de Moyennes, elle est engagée à l'institut Sainte-Ode à Amberloup en tant que secrétaire comptable.Devenue lavacheroise dès son mariage, elle remet sa démission en 1946 pour travailler quelques années aux Etablissements Louis Renard à Lavacherie.L'histoire de son village d'adoption l'a toujours passionnée et elle a accumulé un tas de documentations. Un peu plus tard, elle a voulu partager ses recherches.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Lavacherie, où il fait bon vivre"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9631 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

1944 : La bataille de Normandie : Tome 3 : Tigres sur Villers-Bocage

La bataille de Normandie - tome 3  Le 12 juin 1944, le débarquement est d'ores et déjà une réussite. La première vague de Panzer lancée par Rommel pour rejeter les Alliés à la mer a lamentablement échoué. Les défenseurs allemands sont épuisés tandis que les troupes d'Eisenhower ne cessent de se renforcer. Le point de rupture est atteint et le front germanique craque sous les coups de boutoir de la 7th Armoured Division. Cette unité de vétérans de la guerre dans le désert n'a pas compris qu'on ne se bat pas dans le bocage comme on le ferait dans les dunes. Une compagnie de chars lourds sous le commandement de l'as allemand Mickaël Wittmann va leur apprendre cette dure leçon tactique. Une poignée de Tiger va stopper net cette division britannique à Villers-Bocage. L'engagement blindé décortiqué dans ce troisième opus est devenu depuis aussi mythique que celui de Léonidas à la bataille…