La vigne amère



À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean Mogin
Auteur de La vigne amère
Né en 1921 à Bruxelles, Jean Mogin passe son enfance sous l'aile poétique de son père, Norge. Après de brillantes études à l'Université Libre de Bruxelles où il obtient une licence en histoire de l'art et archéologie, le hasard le mène à l' I.N.R. (ancien nom de la R.T.B.F.) où il entre en 1944. C'est la même année qu'est publié La vigne amère, livre honoré l'année précédente du Prix des Poètes.Dès lors, Jean Mogin va mener une double carrière d'homme de lettres et de journaliste.Dès la création de sa première pièce à Paris, en 1950, au théâtre du Vieux Colombier (A chacun selon sa faim), l'auteur dramatique est reconnu et salué avec enthousiasme par la critique, notamment par Albert Camus. Pièces originales et adaptations se succèdent régulièrement, créées à la radio et dans les principaux théâtres de Bruxelles.Mais Jean Mogin est aussi le poète de plusieurs recueils où se retrouvent les échos lyriques de la quête spirituelle et de la soif de l'absolu qui caractérisent ses personnages.La carrière du journaliste sera tout aussi brillante. De sa première lecture radiophonique (un communiqué sur le prix des pommes de terre) à sa retraite en 1982, Jean Mogin gravira les échelons de la hiérarchie jusqu'au poste de Directeur général de la radio.Epoux de la poétesse Lucienne Desnoues, il s'était retiré en Provence lorsque se manifestèrent les premiers signes de la maladie qui devait l'emporter le 7 avril 1986.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La vigne amère"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le calme

Une femme se rend auprès de celui qui lui a écrit 228 lettres en douze ans, à cause justement de la dernière lettre qu'elle a…

En mille et un murmures T2

Il se chuchote des histoiresQuand on écoute les feuillesLorsque le vent bousculeL'air de nos chansonsOn voit la lumière dans les yeuxEt les notes qui s'envolentIl se raconte des facétiesDu matin jusqu'au miroirPortés par les flotsLes sourires arrivent vers…