La passion des Anabaptistes (Intégrale)


RÉSUMÉ
L’histoire du mouvement sectaire protestant révolutionnaire des anabaptistes de Münster est une histoire vraie, peu connue, mais très riche de sens. Elle se passe dans l’Allemagne de 1493 à 1536, à l’époque de Luther, d’Erasme et de Dürer. Souvent qualifiés de proto-communistes, les anabaptistes de Münster ont développé une idéologie de la révolution étonnamment moderne, qui trouve de troublantes similitudes avec plusieurs idéologies de notre XXe siècle. Dans l’ivresse de leur action, les anabaptistes ont cru toucher de près le faîte de la victoire politique. Mais tout, très vite, s’est précipité vers l’échec, et les anabaptistes furent abandonnés puis trompés par leurs premiers compagnons de route, les luthériens. L’Histoire consacra, comme on le sait, les luthériens. En retenant les noms de Luther et de Melanchthon aux dépens de ceux de Joss Fritz, Thomas Müntzer ou Jan van Leiden, l’Histoire a donné raison aux révolutionnaires qui ont su se détourner de l’option radicale, trouvant plus judicieux de pactiser avec les forces politiques dominantes. La véritable défaite politique fut subie par les anabaptistes, anéantis pour ne jamais avoir fléchi, ni accepté la moindre concession. Cet ouvrage regroupe les 3 volumes souples Joss FritzThomas Müntzer et Jan van Leiden, parus en 2010, 2014 et 2017 qui ne seront pas réédités.

À PROPOS DE L'AUTEUR
David Vandermeulen
Auteur de La passion des Anabaptistes (Intégrale)

David Vandermeulen a la particularité d’être à la fois un auteur complet et un scénariste pour d’autres dessinateurs. Issu du fanzinat où il fut particulièrement actif, il a émergé au début des années deux mille en publiant Littérature pour tous (Six Pieds Sous Terre) puis, une œuvre forte, engagée, érudite et monumentale : Fritz Haber (Delcourt). Cette biographie du chimiste juif allemand qui reçut le prix Nobel en 1918 fera mille pages. Elle en est à son troisième volume. Mi-historien mi-biographe, Vandermeulen apparaît avant tout comme un brillant passeur de mémoire. (T.B.)

Autodidacte (plus haut diplôme décroché à l’âge de 11 ans), David Vandermeulen poursuit ses études jusqu’à l’âge de 21 ans en tant qu’élève libre à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles puis à l’École du Louvre. Fondateur en 1997 du café-concert bruxellois Le Galactica, il organise de nombreuses manifestations évoluant autour de la scène underground belge (fanzinat BD, théâtre, cinéma, rock). Il se fait avant tout connaître en France grâce à ses contributions dans le monde de la bande dessinée, en créant dans un premier temps sa propre structure éditoriale, Clandestine Books, avec laquelle il publie ses premiers récits et ceux de ses amis José Parrondo, Jean Bourguignon, Jampur Fraize, Pic Pic André, etc., puis en collaborant régulièrement en tant qu’auteur de bande dessinée aux magazines français Jade et Ferraille. Il se distingue en 2005 avec la sortie du premier tome d’une imposante biographie en couleurs directes du chimiste juif-allemand Fritz Haber, titre qui reçut un accueil très remarqué, tant dans les milieux de la bande dessinée (nominé au Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême, dans la catégorie du meilleur album de l’année 2005, nommé encore en 2011, Prix de la BD historique à Blois en 2008), que dans les milieux universitaires.

Dès 1999, il s’immisce dans le littéraire en créant le personnage de Monsieur Vandermeulen, un vieux pédagogue Vieille-France, avatar avec lequel il écrit de nombreux ouvrages destinés à la « jeunesse perdue », comme le manuel scolaire Littérature Pour Tous paru aux Éditions 6 Pieds sous Terre, Le Cid, version 6.0, un digest iconoclaste du célèbre succès de Pierre Corneille, ou encore, Initiation à l’ontologie de Jean-Claude Van Damme ou Le concept aware, la pensée en mouvement, un véritable essai de philosophie consacré à la pensée du célèbre karatéka (dont de larges extraits furent publiés dans la revue littéraire parisienne Teckel, féroce pastiche de Tel Quel, dirigé par Jean-Bernard Pouy). On lui doit également une collaboration fidèle au journal Le Tigre, pour lequel il rédige depuis le premier numéro des articles historiques farfelus mais exigeants, prochainement publiés chez l’éditeur Monsieur Toussaint Louverture.

Lauréat de la bourse de congé sabbatique 2011-2012


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:anabaptistes - "La passion des Anabaptistes (Intégrale)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )