La nuit de Neauphle où naître


RÉSUMÉ

Elles furent deux dans la chambre autour de l’homme prochain, l’être nouveau l’animal sous le ventre, préparant l’air de la pièce en ouvrant les fenêtres à trois battants, et ne nous disant rien encore de ce qui plus tard deviendrait la parole imprécise à travers lui, dans nos bouches cet autre village d’un blanc violenté, sans église mais aux maintes granges où rater mille et une choses dans la lumière.




AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La nuit de Neauphle où naître"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Fatras d'amour

Recueil de poésie où l'amour, sauf peut-être l'Amour divin, engendre souvent la tristesse.

Cette âme perdue

Ce recueil, dont le titre constitue un hommage à Valery Larbaud, s'apparente…

En souriant

Mille occasions de découvrir poésie et matière à sourir s'offrent à nous si nous savons observer et prêter réellement…