La Mort du docteur Faust / Fastes d’enfer


RÉSUMÉ
La Mort du docteur Faust (1925) remet en scène, pour mieux le démystifier, le célèbre héros de Goethe qui vendit son âme au diable. Illustrant la double identité de l’acteur à la scène et à la vie, cette tragi-comédie porte à son comble l’illusion théâtrale. Au cours de la veillée funèbre de l’évêque Jan in Eremo, une rumeur se répand parmi les prêtres de l’épiscopat: la mort de l’évêque ne serait pas naturelle… Satire d’un certain cléricalisme,…
  lire la suite sur  Espace Nord

À PROPOS DE L'AUTEUR
Michel de Ghelderode
Auteur de La Mort du docteur Faust / Fastes d’enfer
Auteur de quatre-vingts pièces, d’une centaine de contes et de poèmes, Michel de Ghelderode (Bruxelles, 1898-1962) a connu un immense succès auprès du public avec La Balade du Grand Macabre, Mademoiselle Jaïre et Barabbas. Ses pièces triomphent à Paris dans les années 1947-1953 et Ghelderode meurt au moment où l’Académie suédoise avait décidé de lui décerner le prix Nobel.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La Mort du docteur Faust / Fastes d’enfer"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9212 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le complexe de Robinson

Stanislas Cotton est un marin au long cours de la littérature et de la…

Capiche au pays des Piratomes

On retrouve Capiche le héros ardennais avec toute sa verve, dans une pièce qui s'inspire…