La maison des veilles


RÉSUMÉ
L’immeuble bruxellois où habite l’inspecteur Côme ne s’anime vraiment que pendant la soirée. Mais ce soir-là… un coup de feu. Dans un placard, le cadavre d’un inconnu. Lequel des locataires soupçonner ? Quelles intrigues et quels secrets se cachent derrière les portes de ces dix appartements ? Steeman agence son récit comme un orfèvre, et c’est l’âme de la maison qui s’éveille. Si vous entrez, faites attention : le mystère est dans l’escalier. …
  lire la suite sur  Espace Nord

À PROPOS DE L'AUTEUR
Stanislas-André Steeman
Auteur de La maison des veilles

D'ascendance mi-slave mi-flamande, Steeman est né à Liège. Très jeune, il consacre plus de temps à inventer des bandes dessinées qu'à parfaire ses études. Il débute en donnant des contes légers à divers périodiques. En 1924, il entre comme reporter à La Nation belge, et commence à écrire des romans policiers avec un autre journaliste, Sintair. À partir de 1929, il écrit seul et obtient le Grand Prix du roman d'aventures pour Six Hommes morts (1930). Il a publié ensuite une quarantaine de romans dont beaucoup ont été portés à l'écran. Chez cet auteur à l'imagination débridée, l'humour - un humour parfois grinçant - fait contrepoids à l'angoisse qui sourd des situations dramatiques.

(source : Anthologie Espace Nord)


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La maison des veilles"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

C’est pour ton bien

Les six premières pages surprennent. En surplomb du roman, soit.…

Orange sanguine

Avec six romans à l’enseigne du « Noir corbeau », la collection éponyme des éditions Weyrich prend…

La Nuit du pigeon

Des idées noires, le cœur en berne. Pas de boulot. Le bureau…