La littérature belge en confinement : des rencontres virtuelles



Avec le confinement, librairies et bibliothèques sont fermées et la chaine du livre est quasi à l’arrêt. De nombreuses initiatives virtuelles gardent toutefois la flamme intacte et font découvrir la littérature belge autrement, en attendant des jours meilleurs.Nous vous avons déjà présenté des textes courts écrits en confinement et gratuitement mis à disposition des internautes, des lectures à haute voix partagées et des rencontres organisées à distance dans le cadre du programme Auteurs en classe.Aujourd’hui : coup de projecteur sur le travail de librairies, bibliothèques, musées et institutions qui réinventent leurs activités et les rencontres littéraires pour les adapter aux exigences sanitaires. La Bibliotheca Wittockiana : de l’exposition aux interviewsLa Bibliotheca Wittockiana devait présenter en ce moment l’exposition « Entre les pages», consacrée à Kikie Crêvecoeur, et en particulier aux livres qu’elle a signés seule ou en  collaboration avec des écrivains. Ne pouvant désormais plus accueillir des visiteurs, l’institution a créé une chaine youtube où l’on retrouve des interviews d’éditeurs belges qui ont travaillé avec Kikie Crêvecoeur.♦ Le lien : https://cutt.ly/zyrZFBqLa librairie la Licorne : une rencontre virtuelleLa librairie uccloise La Licorne a décidé de reprendre le fil des rencontres littéraires qui étaient programmées entre ses murs. Rassembler un auteur, un intervieweur et un large public n’est évidemment plus possible. Reste alors toujours la possibilité d’une rencontre virtuelle, diffusée ensuite sur youtube. La formule vient d’être inaugurée par Patrick Delperdange, interviewé pour son dernier roman C’est pour ton bien (éditions les Arènes).Lire aussi : notre recension de C’est pour ton bienLe lien : https://cutt.ly/uyrXQ39La Bibliothèque Sésame : une rencontre à distanceLa Bibliothèque de Schaerbeek avait prévu une rencontre, modérée par Daniel Simon, entre Michel Torrekens et Benedicta de Smet autour de leurs derniers livres : L’hirondelle des Andes (Zellige) et Thïnkas (Traverse). Rencontre rendue impossible elle aussi. Elle a donc été remplacée par un entretien virtuel, par Skype, diffusé en direct. Les internautes ont pu se connecter et interagir avec les intervenants. L’entièreté de la rencontre a été enregistrée et reste disponible en ligne.Lire aussi : notre recension de L’hirondelle des Andes 



FIRST:xfirstword - "La littérature belge en confinement : des rencontres virtuelles"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le calme

Une femme se rend auprès de celui qui lui a écrit 228 lettres en douze ans, à cause justement de la dernière lettre qu'elle a…

Encyclopédie de la stupidité

Essai sur l'utilité de la bêtise comme stimulant du progrès…