La danse du cratérope écaillé : Naissance d’une théorie éthologique


RÉSUMÉ

Dans le désert du Néguev, l’ornithologue Amotz Zahavi étudie les cratéropes écaillés, ou passereaux d’Arabie, des oiseaux qui se regroupent à la tombée de la nuit ou au lever du jour pour danser. Pourquoi le font-ils ? Et que signifie le fait qu’ils s’offrent des cadeaux ? Peut-on penser, comme le propose Zahavi, qu’ils sont intéressés par des questions de prestige ? Pour Vinciane Despret, philosophe, qui s’est jointe à l’équipe de chercheurs, il y avait là une occasion tout à fait extraordinaire de comprendre comment on observe les animaux mais aussi comment les chercheurs construisent des théories rendant compte de leurs comportements.




AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La danse du cratérope écaillé : Naissance d’une théorie éthologique"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Rebellion Park

Au moment des révoltes politiques de 2013 en Turquie, l'écrivain K. Görgün fait partie des occupants de…

Poil et plume

Cet ouvrage propose une quête lexicale dans le passé et dans le…