La Dame d’argile


RÉSUMÉ

Sabrina est restauratrice au musée des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle vient de perdre sa grand-mère, Angela, et a découvert, dans la maison de celle-ci, une magnifique sculpture en argile représentant un buste féminin, signée de la main de Costanza Marsiato. Le modèle n’est autre que Simonetta Vespucci, qui a illuminé le quattrocento italien de sa grande beauté et inspiré les artistes les plus renommés de son temps. Qui était cette mystérieuse Costanza, sculptrice méconnue ? Comment Angela, Italienne d’origine modeste contrainte d’émigrer en Belgique après la Seconde Guerre mondiale, a-t-elle pu se retrouver en possession d’une telle œuvre ? Sabrina décide de partir à Florence pour en savoir plus…


À PROPOS DE L'AUTEUR
Christiana Moreau
Auteur de La Dame d’argile
Christiana Moreau est artiste peintre, sculptrice et autrice belge autodidacte. Son premier roman "La sonate oubliée", dont l’action se situe entre Seraing et Venise a été publié aux Éditions Préludes en janvier 2017. Son deuxième roman "Cachemire rouge" est publié aux éditions Préludes en avril 2019. Christiana Moreau a toujours aimé raconter par l’image. Parfois des mots, des phrases surgissaient sur la toile comme s’ils voulaient exister par eux-mêmes. C’est donc tout naturellement, qu’elle a leur a donné leur propre vie et les a laissés venir sur la page blanche. Elle a passé son enfance à Seraing, localité située dans le bassin houiller de Liège, entre mines et sidérurgie. Elle est passionnée par l'art et la Renaissance italienne.  


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Au décès de sa nonna Angela, Sabrina hérite de « La belle dame », un buste en argile qui se transmet aux femmes de la famille de génération en génération. Restauratrice d’art, elle comprend instantanément que la valeur de la sculpture n’est pas uniquement sentimentale. Datée de la Renaissance, étonnamment signée d’un nom de femme, elle représente Simonetta Vespucci dite « La Sans Pareille », muse de plusieurs artistes phares du Quattrocento tels que Botticelli.Angela avait ramené le buste d’Italie, au moment de rejoindre son mari venu travailler dans un charbonnage belge. Elle prenait grand soin de ce souvenir de son pays d’origine mais connaissait-elle la moindre bribe de son histoire ? Comment cet objet était-il arrivé…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:histoire - "La Dame d’argile"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le fusil à pétales

A Barneville, Clothaire, un vieux paysan, raconte l'histoire de…

Les éblouis

Le nouvel opus d’ Aylin Manço commence en début d’année scolaire : Luce se réjouit d’entrer à l’internat…

Fleurs de civilisation

« Ensemble, défendons notre héritage…