Koryu d’Edo


RÉSUMÉ
Lycéen peu porté sur les études, mais aspirant à dessiner des mangas, Koji n’est guère intéressé par la sortie scolaire qui permet à sa classe de découvrir les palais de l’époque Edo. Atsumi, une camarade studieuse qui n’est pas insensible à son charme, entreprend de lui raconter la dernière découverte de son père, un historien de renom qui expertise et reconstitue une série d’estampes anciennes trouvées dans un legs. Très vite, la fuite de Koryu, samouraï victime d’une tentative d’assassinat pour avoir aimé la favorite de son maître, captive le jeune homme. Il aimerait en savoir plus sur le guerrier et sur ceux qui lui sont venus en aide, mais aussi sur l’auteur des vieilles peintures et sur la raison pour laquelle celles-ci n’ont pas disparu alors même qu’elles dénonçaient les agissements d’un seigneur corrompu…

À PROPOS DE L'AUTEUR
Dimitri Piot
Auteur et illustrateur de Koryu d’Edo
Dessinateur — Scénariste 
  Né à Bruxelles en 1979. Dimitri Piot a suivit des études artistiques à l’IATA de Namur, puis à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles. Entré durant quelques mois en apprentissage chez le peintre Frédéric Dufoor dans les anciens ateliers Rodin à Bruxelles, il démarre professionnellement la BD par des histoires courtes dans le magazine Lanfeust MAG’. Après deux ans de collaboration à l’univers de Jacques Martin sur Les Voyages de Loïs : Versailles sous Louis XIV, il s’est attelé chez Glénat comme auteur complet dans la collection Carrément BD à Koryu d’Edo, bande dessinée narrant des amours japonaises. Dimitri Piot a également collaboré à plusieurs ouvrages collectifs, dont des bandes dessinées sur la prévention du suicide ; la violence faite aux femmes avec Amnesty International ; et plus récemment, l’ouvrage d’illustration Magnitude 9 consacré au séisme du 11 mars 2011 qui a frappé le Japon. En 2011, son travail est sollicité par l’architecte/designer milanais Italo Rota, pour réaliser un livret d’illustrations accompagnant la scénographie de l’exposition Options of Luxury. Préparée pour les 25 ans de l’organisme de presse Italien Class editori, cette exposition a démarré au musée de la Triennale de Milan avant de se diriger vers Séoul, Shanghaï ou encore New-York.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Koryu d’Edo"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...