Jusqu'ici tout va bien


RÉSUMÉ
A 15 heures, Jozef doit retrouver Amel, l’amour de sa vie. Il est 11h32, et Jozef est menotté au radiateur du commissariat : pas question qu’il loupe le « rendez-vous du siècle » ! Jusqu’ici tout va bien, c’est 24 heures de la vie d’un ado, piégé par ses choix et pourtant décidé à s’en sortir. Le récit est mené tambour battant : c’est tendu, bien écrit, bourré d’humour et jamais manichéen…

PRIX
  Prix Première Victor du livre jeunesse 2020

À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie Colot
Auteur de Jusqu'ici tout va bien
J'ai passé mon enfance à inventer des histoires et fabriquer des livres. Lorsque je suis devenue soi-disant grande, rien n'a vraiment changé :  en 2012, j'ai publié mon premier roman, "En toutes lettres" (Alice Jeunesse), sélectionné pour la Bataille des Livres et cinq autres prix des lecteurs jeunesse. "Souvenirs de ma nouvelle vie" (Alice Jeunesse) est sorti en 2013 : il a été sélectionné pour La Petite Fureur 2014 et a reçu le Prix Libbylit du roman jeunesse belge. Ont ensuite suivi "A l'encre rouge" (Alice Jeunesse, 2014) et "Les dimanches où il fait beau" (Motus, 2014).  Pour être certaine de ne pas m'ennuyer, j'enseigne le français  à la Haute Ecole de Bruxelles (Belgique) et j'anime des ateliers de lecture/écriture pour les enfants. À mes heures pas si perdues que ça, j'observe les passants, pense à tout et à rien, collectionne les éléphants, fais la sieste et mange à volonté de la crème brûlée.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le récit de Marie Colot commence en force car nous débarquons dans un commissariat de police où le héros, Jozef (15 ans), est menotté à un radiateur, faute de cellule vide. Ça n’est pas la première fois qu’il se retrouve dans cet endroit : il est devenu spécialiste du vol à l’arrachée et à l’étalage, il doit toutefois encore s’améliorer dans les braquages si l’on en croit son passage par la case police…

Sous son côté blasé, on comprend vite que Jozef cache une profonde colère mâtinée de tristesse. Qualifié d’inadapté et d’élément perturbateur ingérable par ses profs, il a décidé d’arrêter l’école. Filer sur des rails, très peu pour lui, il a trop de difficultés à obéir. Il s’est allié à son meilleur…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:radiateur - "Jusqu'ici tout va bien"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16312 ) [domains] => Array ( [0] => 16477 ) )