Je traverse la rue, je trouve du travail


RÉSUMÉ

Une série de textes qui ont pour point commun des professions et qui mettent en scène des personnages, pas toujours professionnels, au bord du gouffre, chacun à sa manière, que ce soit celui de la fosse septique, de la contradiction, de l’estime de soi ou du comportement franchement déplacé. À travers ces textes, des moments et des odeurs pas toujours agréables, mais un humour clairvoyant qui réconforte.

Télécharger en PDF


À PROPOS DE L'AUTEUR
Aurélie William Levaux
Auteur et illustrateur de Je traverse la rue, je trouve du travail
Aurélie William Levaux, auteure liégeoise découverte par le collectif Mycose puis publiée par La Cinquième Couche, travaille aux franges de la poésie et de l’onirisme. Elle a pourtant choisi sa propre vie pour matériau. Elle explore sa grossesse dans Menses ante rosam, puis s’intéresse à la question de la maternité et du sexe dans Les Yeux du seigneur, son deuxième livre à La Cinquième Couche. Aurélie William Levaux travaille sur des broderies rehaussées de couleurs. Une technique qui privilégie le trait tout en le renouvelant et dans laquelle les masses sont plutôt celles du blanc, du vide, que celles de la couleur.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Je traverse la rue, je trouve du travail"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16312 ) [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )