Je suis le ténébreux


RÉSUMÉ
Une femme rejoint l’île du Levant où a vécu sa fille, Cobra, artiste-peintre énigmatique qui vient de mourir. Qu’est-il réellement arrivé à Cobra ? Et qui était ce Cinabre, personnage mystérieux, insaisissable, à la fois rassurant et inquiétant ? Histoire envoûtante d’un amour absolu dans un cadre mystique qui se révèle à travers un voyage entre les souvenirs des vivants et les réflexions de Cobra pour aborder tous les thèmes : l’amour, mais aussi la mort, l’univers, dieu, le diable, le bien et le mal, la connaissance, …

À PROPOS DE L'AUTEUR
Monique Watteau (Alika Lindbergh)
Auteur de Je suis le ténébreux
Monique Watteau, qui a aussi publié sous le nom Monique Alika Watteau et sous le pseudonyme d'Alika Lindbergh est une autrice et peintre belge née à Liège en 1929.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Sans courir l’anecdote, on ne peut évoquer l’œuvre artistique – picturale et littéraire – de Monique Alika-Watteau sans détailler quelques étapes de sa vie toujours en cours et débutée à Liège en 1929 sous le nom de Monique Dubois, fille du poète Hubert Dubois. Mariée au zoologiste belge Bernard Heuvelmans, fondateur de la cryptozoologie, elle divorce et épouse ensuite Scott Lindbergh, éthologue et fils du pionnier du vol transatlantique, avec qui elle partage aussi une passion pour les animaux et pour l’étude de leurs comportements, en particulier des singes hurleurs. Entretemps, très présente parmi les célébrités du Tout-Paris, elle  rencontre Yul Brynner et noue avec l’acteur une amitié amoureuse de plus de six ans. Et c’est tant le physique et le charisme…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:vie - "Je suis le ténébreux"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9172 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Madame Jules

Il y a trois ans, nous chroniquions pour le Carnet le premier roman d’Emmanuel Régniez, Notre…

Le doux murmure du tueur

Le doux murmure du tueur , de Nadine Monfils, redonnera le goût de lire aux ados.…