Histoire de l’édition en Belgique : (XVe-XXIe siècle)


RÉSUMÉ
Depuis l’Histoire du livre et de l’imprimerie en Belgique publiée dans l’entre-deux-guerres par le Musée du Livre, aucun ouvrage de synthèse n’avait remis en perspective les grandes tendances de l’édition belge. L’ouvrage de Pascal Durand et Tanguy Habrand vient combler cette lacune en entrecroisant histoire de l’édition, histoire des idées et histoire des institutions de la vie littéraire et intellectuelle. La production du livre belge de langue française correspond à un marché restreint, tributaire de logiques qui lui sont propres – avec un poids particulier des industries graphiques – tout en étant soumis à la force d’attraction exercée par l’édition française sur les genres les plus prestigieux. Quelques-uns, tels Lacroix, éditeur de Hugo et De Coster dans les années 1860, ou Deman, éditeur de Verhaeren et Mallarmé, ont brièvement réussi à tirer leur épingle de ce jeu déséquilibré. Plus nombreux et significatifs sont ceux qui, de Casterman à Marabout, ont dégagé de durables ressources de créativité dans les domaines du livre religieux, de la bande dessinée, du livre pratique et du livre pour la jeunesse. En six chapitres de longueur croissante, c’est tout un paysage de livres et d’éditeurs qui se trouve reconstruit sous les yeux du lecteur, allant des premiers imprimeurs dans les territoires qui formeront la Belgique jusqu’aux processus de concentration éditoriale actuels, en passant par les industriels de la contrefaçon, les grands éditeurs de bande dessinée et les pionniers du livre de poche francophone. Sans oublier les maisons de taille souvent modeste qui, vouées au roman, à la poésie, au théâtre, à l’essai lettré, contribuent à la vie du livre comme vecteur de haute culture.

PRIX
  Prix triennal de l'essai de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 2020-2023

À PROPOS DE L'AUTEUR
Tanguy Habrand
Auteur de Histoire de l’édition en Belgique : (XVe-XXIe siècle)
Tanguy Habrand est licencié en Langues et Littératures romanes, et titulaire d’un DEA interdisciplinaire en Philosophie et Lettres (orientation Sciences du Livre). Assistant et maître de conférences au sein du Département Médias, Culture et Communication (ULiège), il est membre du Centre d’Étude du Livre Contemporain (CELIC). Il travaille également aux éditions Les Impressions Nouvelles en tant que responsable de la collection « Espace Nord » (propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles, riche de près de 400 titres du Patrimoine littéraire francophone belge), et de la collection « La Fabrique des Héros », en codirection avec Dick Tomasovic. Il a publié, en 2007, un ouvrage portant sur l’absence d’un prix fixe du livre en Belgique, complété en 2010 par un rapport sur l’harmonisation du prix du livre importé de France en Belgique pour le compte de la Direction générale de la Culture. Il a publié en 2020 un essai sur Le Livre au temps du confinement. Il mène une thèse consacrée à la théorie de l’indépendance éditoriale qui sera déposée au cours de l’année académique 2020-2021. Tanguy Habrand se consacre à la socio-économie des circuits du livre dans le prolongement des travaux initiés à l’Université de Liège en la matière (Yves Winkin, Pascal Durand), des théories de l’institution (René Lourau, Jacques Dubois), de la sociologie des champs (Pierre Bourdieu) et de l’analyse des stratégies éditoriales (Jean-Yves Mollier, Bertrand Legendre). L’une des particularités de sa ligne de recherche est d’associer étroitement pratique et théorie : travaillant à mi-temps dans l’édition, il fréquente assidûment le terrain et veille, en outre, à exercer un travail d’expertise dans le monde du livre.
Pascal Durand
Auteur de Histoire de l’édition en Belgique : (XVe-XXIe siècle)
Pascal Durand est professeur à l’Université de Liège, où il dirige le Centre d’Étude du Livre Contemporain. En juillet 2001, il a co-dirigé le colloque international de Cerisy-la-Salle sur Pierre Bourdieu. Spécialiste de la poésie moderne et de Mallarmé, auquel il a consacré plusieurs ouvrages, il a publié aussi Médias et Censure(éd. de l’Université de Liège, 2004),Naissance de l’éditeur(avec A.Glinoer, Les Impressions Nouvelles, 2005) et L’Art d’être Hugo, lecture d’une poésie siècle (Actes Sud, coll. « Un endroit où aller », 2005). Avec Sarah Sindaco, il a co-dirigé Le Discours néoréactionnaire (éd. du CNRS, 2015). Avec Jacques Dubois et Yves Winkin, il a publié le volume collectif Le symbolique et le social : la réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu (Presses universitaires de Liège, 2015). La Modernité romantique, de Lamartine à Nerval, qu’il a signé avec Jean-Pierre Bertrand aux Impressions Nouvelles, constitue le premier volet d’un diptyque consacré à l’histoire sociale des formes poétiques au XIXe siècle, dont le deuxième volet est paru simultanément aux éditions du Seuil (Les Poètes de la Modernité, de Baudelaire à Apollinaire, coll. « Points Lettres », 2006)

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Histoire de l’édition en Belgique : (XVe-XXIe siècle)"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16695 ) [domains] => Array ( [0] => 10432 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Relire La Légende d’Ulenspiegel

Durant toute l’année 2017, le sesquicentenaire de La Légende d’Ulenspiegel fut salué par bon nombre de publications d’importance, au premier rang desquelles l’édition…