Hareng couvre-chef et autres chansons de marins


RÉSUMÉ

Un album poétique dans lequel textes et dessins évoquent la vie des marins, le travail dans la marine marchande et la beauté des sites portuaires.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Entier je suis entré, tête et menton devant, fier-bras tout gonflé de mon dur travail de docker, m’asseoir auprès d’hommes rugueux qui soulèvent comme moi bien plus que ce qu’on demande au corps d’un homme normal. Voilà de quoi sont faites mes sombres soirées. Dans un troquet, dont l’ambiance est suggérée par l’illustration de quelques personnages à la première page, débute l’aventure de Hareng Couvre-Chef. Celui-ci, après son travail harassant aux docks, part vider « quelques bières épaisses et lourdes au gosier » qui, forcément, mènent à une envie irrépressible de pousser la chansonnette. Une histoire de séduction s’y mêle, un peu casse-gueule, et nous savons à quel point, l’alcool aidant, une telle situation peut rapidement tourner…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:histoire - "Hareng couvre-chef et autres chansons de marins"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Les cités obscures : L´Ombre d´un Homme

Dans la belle et élégante cité de Brentano, l’agent d’assurances Albert Chamisso, fraîchement marié, souffre de cauchemars récurrents et terriblement angoissants. Qui plus est, le voilà victime d’une très curieuse affection : son ombre pâlit et prend des couleurs, comme si, symétriquement, son propre corps était en train de gagner en transparence. Et d’ailleurs, n’est-ce pas au fond toute sa personne, tout son être qui manque singulièrement de substance? Impuissant à guérir les maux qui l’affectent, rongé par le doute et profondément perturbé par ces symptômes de plus en plus envahissants, Albert perd pied : sa jeune et jolie femme l’abandonne, ses employeurs le congédient. Il ne lui reste plus qu’à s’abandonner à la clochardisation qui guette… C’est dans ces circonstances troublées, abandonné de tous ou presque, que l’ex-agent d’assurances fait la connaissance d’une jeune artiste, Minna… Avec en toile de fond les paysages urbains fantastiques et démesurés qu’affectionnent Schuiten, Peeters et leurs très nombreux lecteurs, voici un chapitre des CITÉS OBSCURES qui plonge au coeur d’une histoire très humaine, tout en sensibilité et en émotions. Élégant, raffiné, aérien, à savourer sans modération. (…

Joyeuse histoire d'Arlon

Récit hic-storique, illustré par Didier Lepage.