Ernest et Célestine ont des poux






NOS EXPERTS EN PARLENT...
ricochet

Casterman poursuit ses rééditions en format réduit des albums de Gabrielle Vincent. C'est la chasse aux petites bêtes qui occupent Ernest et Célestine dans cette aventure. De Boléro à Ernestine puis enfin Ernest, les poux envahissent les têtes. Gratouille, chatouille, quel désagrément! Après les séances de fouilles de cheveux, les lavages, Ernest et Célestine vont chez le docteur et partagent…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ernest et Célestine ont des poux"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16281 ) [domains] => Array ( [0] => 9534 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Un livre m'attend quelque part

Un très joli livre qui raconte cette relation particulière qu'il…

Dis papa, pourquoi les zèbres ne font-ils pas de patin à roulettes ?

Réédition dans la collection « Les petits Mijade », dans un album plus petit format et couverture souple de cet ouvrage paru en 2006.Un album plein d’humour et d’imagination, autour de l’univers d’une petite fille et des animaux. Ici l’enfant pose une série de question à l’adulte : pourquoi les moustiques ne vont pas chez le vétérinaire, pourquoi les loups ne jouent pas à saute-mouton, pour les hippopoptames ne prennent pas le train. Et le père de l’enfant à toujours une bonne réponse à donner. Une réponse drôle certes mais qui joue tout autant sur l’univers familier de l’enfant que sur une logique implacable. Sauf lorsque la petite fille se demande pourquoi les dragons ne peuvent pas être pompiers… Un album simple dans son agencement, mais qui joue à merveille sur le rapport image-texte. Et l’efficacité est au…

Descend de là, paresseux

Texte de la quatrième de couverture : « Descends de là, paresseux!…