En deux bouchées


RÉSUMÉ

« La nuit, je rêve que je suis un steak. » Voilà le cauchemar récurrent d’un chat, le personnage principal. Sans doute est-il comme tout le monde, avec des peurs, des doutes et des envies. Mais il a également des interrogations sur son existence. Pourquoi, en tant qu’animal de compagnie est-il aimé et cajolé alors que d’autres animaux servent de nourriture aux humains ? Cet album engagé suscite en douceur la réflexion sur la condition animale : maltraitance,…

  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Marion Fournioux
Illustrateur de En deux bouchées

Née le 30 juillet 1982 à Mende, France

La Massana, Barcelone École supérieur des Arts Décoratifs, Strasbourg

Marion Fournioux est une jeune illustratrice française, qui, après avoir étudié dans une école d'art à Barcelone, a décidé de poser ses valises à Bruxelles, en 2006, totalement séduite par la gaieté décalée de ses habitants. Tous les enfants dont elle s'occupe dans l'école où elle est éducatrice, ont participé à plusieurs éditions de livres. Car elle ne peut s'en empêcher, il faut qu'elle illustre toutes les expériences qu'elle vit ou dont elle est témoin. Et elle transmet cette passion partout où elle passe. Marion est aussi la cofondatrice des éditions Winioux.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "En deux bouchées"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Poussin

« Il était une fois un écrivain ». Ce sont les premiers mots du texte. Mais au moment où commence son histoire,…

La classe de mer

Pour de jeunes enfants, malgré les joies de la mer et la camaraderie, il n'est pas toujours facile de quitter ses parents pour partir en classe de mer, surtout si la personne responsable de…

Amath et le Lwas

« Amath a sept ans et quelques chèvres ». Il a aussi une famille, un village aride dans lequel poussent très peu de plantes et son plus grand trésor est un beau livre d’images de plantes et de fleurs africaines. Il voyage et il rêve, de découvertes en surprises jusqu’au jour où il rencontre le Lwas, l’esprit des arbres et du monde végétal. Grâce à de modestes cadeaux, Amath reçoit en retour des graines et des bouquets qui poussent comme par miracle. « Il jardine l’Afrique, sarcle, racle et récolte ». Il est courageux et vaillant à l’ouvrage. Et si rêve et réalité s’étaient rejoints ? Le village d’Amath devient un havre de verdure et Amath s’épanouit dans sa terre natale. Certains duos produisent des œuvres magnifiques. En voici un parfait exemple. Maylis Daufresne propose une douce mélodie des phrases, dans laquelle chaque mot choisi est pesé, rythmé et agencé pour le plus grand bonheur de celui qui lit. Vient ensuite le plaisir des yeux nourri par les doubles pleines pages de Nathalie Paulhiac. L’ambiance africaine se traduit dans les champs chromatiques du jaune et du rouge. Toute une gamme de couleurs pour traduire différentes émotions. Rien n’est laissé au hasard. Tout est rempli, au sens propre et au sens figuré ! Textes et images inondent le lecteur, l’habitent et ne le laissent pas indifférent. Il est ainsi des albums au récit initiatique qui se consomment en plusieurs…