Elles (tome 2) : Universelle(s)


RÉSUMÉ

Les récents chocs psychologiques subis par Elle ont permis à Bleue, sa personnalité la mieux enfouie, de prendre le contrôle total, reléguant Elle dans les limbes de son propre subconscient. Bleue est sociable, enjouée, efficace, douée artistiquement… En fait, Bleue est un peu une synthèse de toutes les personnalités d’Elle. Mais si Bleue est si géniale que cela, alors pourquoi est-ce qu’Elle a passé sa vie à tenter de la retenir prisonnière au fin fond d’elle-même…


COUPS DE CŒUR ET SÉLECTIONS

À PROPOS DE L'AUTEUR
Kid Toussaint
Auteur de Elles (tome 2) : Universelle(s)
Kid Toussaint est né il n'y a pas très longtemps et pas très loin. Il est Sagittaire ascendant Vierge, ce qui impressionne beaucoup dans les soirées mondaines. Se définissant tour à tour comme « rédacteur », « traducteur », « astrophysicien », « catcheur » ou encore « scénariste » (ce qui est souvent vrai), il s'est promis d'écrire une autobiographie sérieuse après sa mort. En attendant, il écrit des bandes dessinées. Parmi celles-ci, on trouve Killing Time (chez Ankama), À l'ombre du convoi et Holly Ann (chez Casterman), 40 Éléphants (chez Grand Angle/Bamboo) ou encore Brûlez Moscou (aux Éditions du Lombard). Mais Kid Toussaint est surtout devenu l'un des piliers du journal Spirou et des Éditions Dupuis grâce à des séries jeunesse aussi réputées que Magic 7 et Télémaque (sur un dessin de Kenny Ruiz) ou encore Animal Jack (avec Miss Prickly) et Kid Noize (avec Otocto). La marque de Kid ? Des intrigues bourrées de rythme mais à l'ossature narrative très charpentée. Et ça, les enfants (et même les adultes...) adorent ! En 2021, Kid Toussaint écrit une nouvelle page de son parcours d'auteur en publiant chez Dupuis Love love love (dessin de Garrido), une histoire d'amour futuriste entre une jeune femme et un robot, et Absolument normal, récit dans un monde super-héroïque où le héros... n'a, lui, aucun pouvoir. Entre énergie, inventivité, humour et réflexion sur la société et l'être humain, Kid Toussaint a encore bien des choses à dire et bien des univers à explorer... https://www.dupuis.com/auteurbd/kid-toussaint/2498
Aveline Stokart
Illustrateur de Elles (tome 2) : Universelle(s)
Aveline Stokart est une enfant des années 90 qui a grandi dans une famille ouverte sur la culture, le dessin, l'expression artistique en général. Une mère branchée théâtre, un père cinéphile, et Aveline qui aimait par-dessus tout se déguiser : le combo parfait pour devenir une reine du character design ? Certainement. Car l'attrait d'Aveline Stokart pour la construction de la psychologie de personnages est présent depuis son enfance. Après des études en infographie à finalité animation 3D à Namur, en Belgique, Aveline s'est éloignée du dessin quelques années avant de comprendre qu'il faisait partie intégrante de sa vie. Autodidacte, elle s'entraîne alors inlassablement, construit et déconstruit ses personnages pour leur donner la finesse qu'on leur connaît aujourd'hui. Ensuite, après avoir posté quelques dessins sur les réseaux sociaux, la machine s'emballe et les planètes s'alignent : Dreamworks et Netflix la contactent pour du développement visuel. Aveline a trouvé sa voie, son « métier-passion » et des fans qui la soutiennent (300 000 followers sur Instagram). Curieuse et observatrice, Aveline intègre une grande sensibilité dans ses personnages aux yeux expressifs. Elle appartient à la génération « on dépasse les codes » : en effet, ses dessins sont sans cadres noirs et sans contours, « pas de lignes, pas de limites » en quelque sorte. L'illustratrice se lance aujourd'hui dans un nouveau challenge, celui de la bande dessinée. Son premier album, Elles (premier tome d'une série ouverte), est publié au Lombard en 2021. Le nom d'Aveline Stokart, qui résonne comme celui d'une superhéroïne de phylactères, n'était-il pas prédestiné

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Elles (tome 2) : Universelle(s)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'excellent du Chat

Un Chat en pleine forme où les gags se succèdent à un rythme effréné.…

Avec Jean-Paul II, tome 1

L'enfance et la jeunesse de cet enfant polonais dans un pays envahi par les nazis…

Klimt

Vienne, 1907. Le peintre Gustav Klimt rend visite aux époux Bloch-Bauer. Ferdinand demande alors à Gustav de réaliser le portrait de sa femme, Adèle ; requête entraînant un flashback. Six ans auparavant, alors que Klimt essuyait des critiques acerbes au sujet de son œuvre La Médecine , il a rencontré ce couple, admirateur de son génie et dont la femme l’a prié de lui ouvrir les portes de son atelier. Au même moment, l’artiste recevait en rêve l’inspiration pour son prochain tableau. C’est par ce prisme que l’on entre dans l’univers de l’artiste : son atelier, ses modèles, sa mère, sa compagne, Émilie, mais aussi ses rêves, ses angoisses, ses sources d’inspiration en somme. L’histoire narrée en bande dessinée par Cornette et Marc-Renier est une tranche de vie, prétexte à l’évocation du peintre, de son style, de son époque et de l’avant-gardisme dont il y faisait preuve. L’idée est en effet plus de mettre en avant ses particularités que de réaliser sa biographie. Le récit est assez simple et aurait peu d’intérêt sans l’aspect « inspiré de faits réels », mais n’en est pas moins cohérent et bien rythmé.Les dessins sont soigneusement détaillés. Le rendu est classique, avec un crayonné assez fort accentuant les sujets principaux. Les travaux de Klimt évoqués sont réinterprétés plutôt que cités et le résultat est réussi et efficace : le redesign des œuvres permet une intégration fluide dans les cases tout en invitant à les découvrir sous un angle neuf.Le récit principal est suivi d’un court cahier didactique sur Gustav Klimt. Il complète la bande dessinée en développant quelques sujets qu’elle évoque. On y voit notamment des reproductions des œuvres évoquées dans l’album. Ainsi, le lecteur a à portée de main de quoi satisfaire sa curiosité, titillée par l’histoire racontée en images et phylactères.La bande dessinée Klimt est une introduction sympathique à l’œuvre de l’artiste. Les connaisseurs n’apprendront probablement pas grand-chose, là où les néophytes apprécieront l’accessibilité du propos et les informations proposées en fin d’ouvrage. Les visuels soignés plairont aux amateurs de bande dessinée traditionnelle, alors que l’histoire…