Douchka la chatte




À PROPOS DE L'AUTEUR
Arthur Haulot
Auteur de Douchka la chatte
Arthur Haulot est né à Liège le 15 novembre 1913. Son enfance n'est pas riche mais heureuse. Son père, ébéniste, est militant socialiste. Après avoir quitté l'école dès 16 ans, Arthur travaille à la FN puis dans une banque coopérative. Il échappera à la comptabilité grâce à Isi Delvigne qui remarque ses articles pour le journal des Faucons rouges et l'engage à La Wallonie où il restera quatre ans, avant d'être journaliste à l'INR pendant deux ans. Dès 1937, il entre à la Commission nationale des vacances ouvrières puis fonde avec Henri Janne, en 1939, le Commissariat général au Tourisme.Au début de la guerre, il est membre du bureau clandestin du parti socialiste. Fin 1941, il est arrêté par la Gestapo, et emprisonné à Bruxelles. Il y rencontre le chanoine Cardyn, aumônier de la Joc, et établit avec lui ce qui constituera, la paix revenue, la base du Conseil national de la Jeunesse.A la suite d'un attentat commis au restaurant Le Cygne, réservé aux officiers allemands, Arthur Haulot se retrouve dans un groupe de quarante otages envoyés au camp de concentration de Mauthausen en catégorie N.N. (Nuit et brouillard) destinée à la mort. Transféré à Dachau en novembre 1942, il assumera diverses responsabilités, organisera le Comité international clandestin, et prendra le commandement du camp à la libération de celui-ci par l'armée américaine (Rainbow Division).De cette période de sa vie, il dit : «J'ai pu y découvrir mes limites en bien comme en mal. Jamais nous ne tombons ni ne nous élevons si haut que dans des circonstances exceptionnelles. Je me disais alors : «Si je sors d'ici vivant, je ne regretterai jamais d'y être passé».A la fin de la guerre, il témoigne (Dachau est écrit dès 1945 en collaboration avec Ali Kuci) et reprend quelques mois son métier de journaliste (au Peuple cette fois), le temps de «couvrir» les procès des criminels allemands - avant d'occuper la place de Commissaire général au Tourisme pendant trente-trois ans. Il préside aux destinées de la Commission européenne du tourisme, puis de l'organisation mondiale du tourisme. Il est, en 1973, fondateur du Bureau international du tourisme social dont il est Secrétaire général jusqu'en 1988.Dès 1951, devenu co-directeur du Journal des poètes, il fonde les Biennales internationales de poésie qui ont lieu d'abord à Knokke, maintenant à Liège.Après le décès de sa première femme, il rencontre Moussia qui a illustré plusieurs de ses recueils et organise avec lui la Journée mondiale poésie enfance.Fait Baron par le Roi Baudouin, docteur honoris causa de l'Université libre de Bruxelles, Arthur Haulot est directeur du «Journal des poètes» et Président de la «Maison internationale de la poésie».Il est décédé le 25 mai 2005.
Elisabeth Ivanovsky
Illustrateur de Douchka la chatte

Elisabeth Ivanovsky est née à Kichineff en Russie où elle a suivi les cours de l'école des beaux-arts. Elle se perfectionne à partir de 1932 à l'Ecole nationale supérieure des arts visuels de la La Cambre de Bruxelles. Outre l'illustration, elle se consacre à l'art du monotype, la peinture et le dessin. La bibliographie d'Elisabeth Ivanovsky compte aujourd'hui plus de 400 titres.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Douchka la chatte"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le phoque

Un jeune phoque décide de quitter sa mère et la mer. Mais hors de l'eau, il devient sec et froid comme un galet. Alors qu'il gravit une colline, une femme veut l'aider. Mais est-ce possible ? Plus tard, cette femme retrouve le phoque à la maison en haut de cette colline, où une autre femme lui offre de l'eau. Sous forme d'un conte philosophique, un album sur la confiance et la persévérance qui s'adresse aux enfants…

Le chevalier des sept couleurs

Vêtu d’un pyjama bariolé offert par sa marraine, le nez…