Contes de la mer du Nord


RÉSUMÉ
Aux côtés de Jean Ray, Thomas Owen et Jean Muno, Gérard Prévot est considéré comme l’une des plus grandes voix du fantastique belge. Parus en 1986, dix ans après la mort de l’auteur, ses Contes de la mer du Nord consistent en une sélection de onze récits réalisée par Jean-Baptiste Baronian, au départ du Démon de février (1970), de Celui qui venait de partout (1973) et de La Nuit du Nord (1974). C’est ce recueil introuvable et largement commenté que nous avons souhaité restituer…
  lire la suite sur  Espace Nord


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Relire Gérard Prévot est toujours un moment riche. Et l’on se dit que c’est une réelle injustice qu’il n’ait jamais été apprécié à sa juste valeur. Peut-être cela vient-il de sa relative marginalité et du fait qu’il a écrit dans des genres très différents : poésie, roman, nouvelles fantastiques, romans populaires ?

Au début des années 70, il envoie à Jean-Baptiste Baronian, alors directeur littéraire de Marabout, des nouvelles qui vont constituer quatre livres. En 1986, dix ans après la mort de Prévot, Baronian rassemble onze contes tirés des différents volumes ; c’est ce choix qui est réédité aujourd’hui.

On a qualifié son fantastique de « métaphysique », ce qu’il est. Ses questionnements sur le…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Contes de la mer du Nord"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...