Come to me : Comme tout le monde


RÉSUMÉ

Come to me est un enfant parfait. Celle qui espère toujours aussi. Come to me entend le désespoir à six kilomètres à la ronde. Et court au secours de tous ceux qui geignent et lui demandent de l’aide. Celle qui attend toujours (eh oui, son nom varie au rythme de ses états) s’enferme mentalement dans sa chambre et exécute au pas toutes les demandes de sa mère, comme un petit soldat. Dans ce conte tout mal fichu, les personnages ne veulent qu’une chose : ne plus être les héros de l’histoire. Mais au fond d’eux-mêmes ils souhaitent surtout et enfin se révolter et ne plus coller à l’image d’enfants « rêvés » dont on les affuble. Come to me et Celle qui espère toujours ne tomberont pas amoureux, non. Ne vivront pas ensemble heureux, non. Mais ils parviendront enfin à dire non, ça oui ! Ce qui s’annonce pour eux comme une révolution.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie Henry
Auteur de Come to me : Comme tout le monde

Marie Henry a suivi les cours de L’INSAS à Bruxelles en section mise en scène. La majorité de ses textes ont été montés par le groupe toc.

On doit à cette association "Moi, Michèle Mercier, 52 ans, morte", "La Fontaine au sacrifice" et "Come to me Comme tout le monde" (texte jeune public), publiés aux Éditions Lansman, ainsi que la création de Les 24h de "Tina Pools à la recherche de son bonheur". 

Marie Henry a participé à des échanges et des résidences d’écriture à l’étranger : à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, où elle retournera cette année pour un projet interdisciplinaire avec sa sœur, à The international Authors’ Workshop à Barcelone, à Toronto par le biais d’Ecritures Vagabondes, au festival I-ACT à Alexandrie et à Varsovie dans le cadre d’un échange de textes Belgique-Pologne, proposé par la Bellone. 

Marie Henry collabore aussi avec France Culture, qui a mis en ondes "La fontaine au sacrifice" et pour qui elle a écrit "Tandis que des visions de prunes confites dansaient dans leurs têtes", titre volé à Edward Kienholz. Elle a participé avec le groupe toc au projet "Capital confiance", de et avec Transquinquennal.

 

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Come to me : Comme tout le monde"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9212 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Don Juan

Dans un cadre carnavalesque où tout n’est que masques, fables et mensonges, du don Juan…

La fête noire

Emma et Jean retournent sur les lieux de leur rencontre. À présent séparés, ils se souviennent…