Coursensac et Baladin : Au pays des Tahététus


RÉSUMÉ

Une histoire parue dans le journal Spirou à la fin des années 1970, dont l’action se déroule dans un Moyen Age de fantaisie.

  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean-Marie Brouyère
Auteur de Coursensac et Baladin : Au pays des Tahététus
Jean-Marie Brouyère, né le 16 novembre 1943 à Peer, en Belgique et mort le 10 décembre 2009, est un dessinateur et scénariste belge de bande dessinée. Il commence la bande dessinée dans les années 1960 en dessinant et scénarisant des séries comme Onomatopax et Toutouffu dans le journal Tintin. Il rejoint ensuite le journal concurrent Spirou dont il devient un des animateurs-scénaristes. Il scénarise de nombreuses histoires courtes pour André Geerts, Jean-François Charles, Jean-Claude Servais, Marc Wasterlain ou encore Bernard Hislaire. Sa création la plus marquante est la série Archie Cash pour Malik, il participe aussi à la relance de L'Épervier bleu avec Sirius. (Source : Wikipedia)
Bernard Hislaire (Yslaire/Sylaire)
Illustrateur de Coursensac et Baladin : Au pays des Tahététus

Bernard Hislaire est né à Bruxelles le 11 janvier 1957. Il débute à Spirou à 17 ans. A partir de 78, il signe sa première série de bandes dessinées, Bidouille et Violette, chronique d’un amour adolescent, 'mélancomique' comme dirait Gainsbourg. En 86, il entame la saga culte des Sambre en collaboration avec Balac, et la poursuit seul depuis le deuxième tome. Parallèlement, il s’initie au dessin d’humour en collaborant hebdomadairement à la Libre Belgique (de 82 à 84) et au Trombone illustré. Il entame aussi une carrière de graphiste et, après avoir réalisé le générique d’une émission RTBF, conçoit notamment la communication visuelle du Rideau de Bruxelles et de l’ex-Théatre Impopulaire. En septembre 97, il organise avec l’architecte Francis Metzger, la scénographie des journées du patrimoine 97 pour la commune de Schaarbeek et la décoration d’un mur rue des Chartreux pour la ville de Bruxelles. En 1998, il conçoit la décoration d’un mur d’Angoulême. De même, le bureau d’architecture DMA-Bgroup associés à la SNCB lui confie la décoration des quais de la Gare Centrale, à rénover pour 2005. Depuis 1986, il entretient une collaboration privilégiée avec l'éditeur Champaka (www.champaka.be) et y développe un champ d'expérimentation graphique et visuel sous forme d'illustrations sérigraphiées et de tirages limités. En février 97, il ouvre sur le Web 'mémoires du XXe ciel' (en collaboration avec la psychanalyste Laurence Erlich), tentative d’ Histoire du siècle qui s’achève, à travers le regard d’un Ange muet et de son interprétation par une vieille thérapeute, Eva Stern. Les éditions Humanoïdes Associés feront paraître quatre tomes de ' XXe Ciel.com' respectivement en janvier 2000, janvier 2001 et novembre 2004. En 2002, il signe le scénario des 'Trois vierges' pour Jean-Louis Boccar qui paraissent en janvier 2003 aux éditions Glénat. En septembre 2003, la série Sambre reprend un nouveau souffle avec la publication du tome 5, inaugurant un nouveau cycle et la réédition des précédents titres dans une nouvelle maquette.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Coursensac et Baladin : Au pays des Tahététus"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Les quatre

Quatre partis animent la politique en Belgique francophone. Comment vont-ils ? Que leur est-il arrivé ces derniers temps?…