Arrière-saisons



À PROPOS DE L'AUTEUR
Franz Hellens
Auteur de Arrière-saisons
Franz Hellens, de son vrai nom Frédéric Van Ermengem, romancier, poète, essayiste et critique d'art belge, né à Bruxelles, le 8 septembre 1881, et décédé à Bruxelles le 20 janvier 1972 après avoir séjourné à Paris de 1947 à 1971. Un des représentants du courant du « réalisme magique en Belgique ».
  • Les hors-le-vent, Oscar Lamberty, et Paris, Dorbon Aîné, Bruxelles, 1909.
  • Melusine, roman, Emile Paul, Ed. de la Voile Rouge, Paris, Bruxelles, 1920.
  • La Femme au prisme, Sélection, Bruxelles, 1920.
  • Bass-Bassina-Boulou, roman, Rieder, coll. des prosateurs français, Paris.
  • James Ensor, 1921
  • Réalités fantastiques, contes, Ed. duDisque Vert, Paris, 1923.
  • Notes Prises d'une lucarne, R. Vandenberg, Paris, 1925. Dessin d' A. Lhote.
  • Contes et Poèmes, introduction de René Guiette. Notes de R. Lalou, M. Martin du Gard, Stephan Zweig, La Flandre Littéraire, Ostende, 1926.
  • Eclairages, 1916-1923, Les Cahiers Libres, Paris, 1926.
  • Poésie de la veille et du lendemain, 1917-1927, Gallimard, Paris, coll. "une oeuvre, un portrait", 1931. Portrait par Modigliani.
  • Variations sur des thèmes anciens, La Maison du Poète, Paris-Bruxelles, Cahiers du journal des poètes, 1941.
  • Moralités peu salutaires, Ed. du Houblon, Bruxelles, 1943. Ill. de Lucien-Léandre Sermon.
  • La vie seconde, Ed. du Sablon, Bruxelles, 1945.
  • Moreldieu, 1946
  • Liturgies, Caractères, Paris, 1949. Imprimerie des Poètes, Paris, 1952.
  • Miroirs conjugués, Henneuse, Lyon,1951. Frontispice de Paul Delvaux.
  • Testament, Seghers, Paris, 1951.
  • Pourriture noble, Ed. de l' Arche, Paris, 1951.
  • Secrets de Mémoire, Les Ecrivains Réunis, Lyon, 1951.
  • Una, Seghers, Paris, 1952.
  • Emile Verhaeren, Seghers, Paris, 1952. Coll. "Poètes d'aujourd'hui".
  • Le diable et le gendarme, Le Disque Vert, Paris, 1954.
  • Mémoire d'Elseneur, 1954
  • Comme le raisin promis pour la vendange, Les Ecrivains Réunis, Paris, 1954.
  • Choix de Poèmes, T. I -II. P. Seghers, Paris, 1956. TI. portrait par Modigliani, T.II Bronze par Germaine Richier.
  • Petit théâtre aux chandelles, Dutilleul, Paris, 1959.
  • Poésie complète, 1905-1959 Paris, Albin Michel, 1959.
  • L'âge dur, 1957-1960,Paris , Seghers, 1961.
  • Le jeune homme annibal, Albin Michel, Paris, 1961.
  • Les formes poétiques, dans "Synthèses, Bruxelles, 1962.
  • La vie seconde, 1963
  • Fabulaire, P. Seghers, Paris, 1963.
  • Seine et Oise, Rougerie, Limoges, 1964.
  • Poétique des éléments et des mythes, 1966
  • Objet, Seghers, Paris, 1966.
  • Arrière-saisons, 1960-1967, Seghers, Paris, 1967.
  • Paroles sans musique, Seghers, Paris, 1969.
  • Fables, Rougerie, Limoges, 1970.
  • Le temps dépassé, Vodaine , Basse-Yuts, 1970.
 

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Arrière-saisons"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'élève Ducobu Vol 4. La lutte des classes

La vie à l'école n'est pas un long fleuve tranquille. Pour certains, l'année scolaire est même plutôt celle de tous les dangers.La vie à l'école n'est pas un long…

Ni pardon, ni talion : la question de l'impunité dans les crimes contre l'humanité

Une analyse critique de la justice en matière de crime contre l'humanité. Selon l'auteur, à la fois nécessaires et insuffisantes, les institutions judiciaires ne peuvent être que le point de départ d'une lutte plus vaste contre la barbarie universelle, fondée sur un consensus sur le droit de l'être humain, une éducation…

Ne pars pas sans moi

C'est la fête pour cette jeune et jolie institutrice qui attend sa nomination dans une école rurale.…