RÉSUMÉ

L’intégration dans une communauté, le séjour entre les murs d’un centre aux allures carcérales, l’évocation sensible des origines, la quête d’une voie à suivre et, au bout de cette route, la possibilité d’un ailleurs accueillant. À travers cinq nouvelles, deux auteurs italiens et trois auteurs belges retracent le parcours en Sicile, en Calabre et à Bruxelles d’Ahmed, un personnage universel confronté au regard d’autrui. Car les races, les religions, les classes sociales, les systèmes économiques ou politiques engendrent exil et recherche d’identité. Plus que l’acceptation de la différence, c’est la négation de celle-ci qui est mise en avant dans Ahmed : la rencontre de l’autre, cet être qui nous ressemble étrangement. Parue dans ce recueil, la nouvelle intitulée Tout ça de Marc Meganck met le narrateur face à ses origines. Elle montre aussi l’obscurantisme qui, hélas, découle souvent des différences sociales.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Marc Meganck
Auteur de Ahmed

Marc Meganck est né à Bruxelles en 1975. Licencié en Histoire et diplômé en Gestion culturelle de l’Université libre de Bruxelles, une rencontre avec l’éditeur Bernard Gilson au cours de ses études réveille en lui son désir d’écriture. C’est ainsi qu’en 2007, il publie son premier roman : Génération Raider chez Bernard Gilson Éditeur. Il collabore égalemet par la suite avec d’autres éditeurs (Aparté, 180° éditions…). Ses thèmes de prédilection sont déjà en place. Les petits riens de cette vie quotidienne qui nous colle à la peau. Les bistrots de quartier, la déambulation urbaine, la musique, l’amour, la mort de l’amour, l’amitié, la référence au père…

Les romans et les nouvelles se suivent : le voyage et les rock-stars décédées à 27 ans (Deux fois par an, 2009), un road movie sur les bords du Saint-Laurent au Québec (Port-au-Persil, 2010), ou encore un recueil de seize nouvelles liées entre-elles à la manière d’un faux roman (Camionnette rouge, 2010). En 2012, dans Les Dessous de la Cambre, il crée le personnage de Van Kroetsch, un chômeur longue durée jouant au détective privé, menant des enquêtes déjantées à Bruxelles et ailleurs. Avec Une Vie belge (2013), il nous offre un autre road-movie inter-générationnel dans lequel il espère trouver – en vain – un sens à ce pays de dimensions réduites dans lequel il vit. En 2014, Van Kroetsch est de retour dans Le Pendu de l’Îlot Sacré, pour une virée surréaliste à la découverte d’un Bruxelles face B.
 

Frank Andriat
Auteur de Ahmed
Né le 30 mars 1958 à Ixelles, Frank Andriat a fait ses études à l'Athénée Fernand Blum de Schaerbeek, Il y a lancé, en 1973, une revue littéraire, Cyclope qui a publié de nombreux textes d'auteurs belges et étrangers; il a poursuivi ses activités d'animateur de revue à l'Université de Bruxelles où il a fait des études de philologie romane. Cyclope s'est transformé en maison d'édition et a publié des textes de Jean Muno, de Thomas Owen, d'Albert Ayguesparse, de Jacques Crickillon et d'autres écrivains de notre Communauté parmi lesquels André Miguel, JeanPierre Verheggen et Jacques-Gérard Linze. Parallèlement à ces activités, il a collaboré à de nombreuses revues littéraires dont 4 Millions 4, Marginales, Le journal des poètes.En 1980, il est devenu professeur de français à l'Athénée Fernand Blum où il enseigne encore aujourd'hui. Il passe le reste de son temps en Gaume où il écrit.Frank Andriat est entré en littérature, en 1976, avec deux recueils de poèmes, Oiseaux de sang et À la source du regard qui ont été couronnés par l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises. Il s'est ensuite tourné vers le fantastique et a écrit plusieurs nouvelles et des romans policiers avec Smit le Bénédicte, alias Mythic. Dans les années qui ont suivi, il a publié des poèmes, des nouvelles, des récits avant de connaître un beau succès avec le Journal de Jamila, en 1986. Depuis lors, ses livres ont une diffusion plus large, tant auprès des adultes que des adolescents. Outre des romans et des recueils de nouvelles, il a traduit, seul et avec Pilar Zapico, des textes de l'espagnol, Il a aussi écrit un ouvrage sur la bande dessinée en collaboration avec Arnaud de la Croix et, avec ses élèves, un document sur Jean-Jacques Goldman.La consécration populaire de Frank Andriat en milieu scolaire fit suite au très grand succès de son roman La remplaçante paru aux Éditions Memor en 1996. Et voici l'auteur, quatre ans plus tard, à contre cœur, par manque de disponibilité, obligé de décliner les nombreuses demandes de visites dans les classes. Qu'à cela ne tienne, le site internet de Frank Andriat fourmille d'informations pour qui souhaiterait le frôler.En 2000, Frank Andriat a été choisi par l'IBBY, association internationale de littérature pour la jeunesse, pour représenter la Belgique sur sa liste d'honneur.Lisez sur le web : www.frankandriat.com

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ahmed"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La vie par effraction

L’adolescence est communément définie comme la période…

Au bout du conte

"Sachez que je serai le plus heureux des hommes lorsque je verrai cette lueur toute particulière…