Agathe Saugrenu Vol 1. Je suis un monstre


RÉSUMÉ

Agathe, fillette de huit ans, atteinte de diabète, se croit monstrueuse. Elle se réfugie dans un monde fantastique pour y trouver un ami et la force de vivre avec sa maladie. Accompagnée de Trévor, son chat gaffeur, elle rencontre dans le monde de la nuit toutes sortes de monstres, mais surtout le terrible Zénon qui lui permet l’accès à un univers étrange, interdit aux êtres humains.

 

  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Vincent Zabus
Auteur de Agathe Saugrenu Vol 1. Je suis un monstre

Né le 8 mai 1971 à Namur

Licence en Philologie romane Diplôme en communications sociales

J’écris des livres pour la jeunesse, des bandes dessinées et des pièces de théâtre. Par exemple, j’aime mettre en scène des gens ordinaires, qui se débattent dans un quotidien banal mais rehaussent leur vie par la poésie de leur comportement. Ou encore raconter des fables où l’imaginaire est roi mais se construit sur une observation du réel et met en œuvre une vision du monde optimiste.

Lauréat en 2017 (avec Hippolyte) d’une bourse de soutien à la création pour Incroyable !

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Agathe Saugrenu Vol 1. Je suis un monstre"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La pilote du ciel

Ysée ne parle pas, à la place elle écrit et sème ses mots au gré du vent. A bord de son avion…

Depuis ce jour

Depuis ce jour, j'ai été adoptée par les familles de Papa et Maman. Pourtant, je suis heureuse. Depuis que ses parents sont décédés, Colette, sept ans, habite chez Tante Jane et Oncle Jean, qui la considèrent comme leur quatrième fille. Le jeudi, elle rend visite à sa soeur, qui réside chez Tante Antoinette, et, la fin de semaine, les deux fillettes retrouvent leur frère chez leurs grands-parents. Malgré quelques vagues de nostalgie et les visites au cimetière, elle vit heureuse en rêvant aux enfants qu'elle-même aura un jour. Un album abordant avec infiniment de sérénité et de simplicité la question du deuil des parents et de l'adoption par la famille. Des croquis rehaussés de lavis aux teintes chaudes ajoutent à la douceur…