Absent de Bagdad


RÉSUMÉ

Dans un lieu indéterminé, un pays probable, et une cave certaine, un homme captif surveillé par une femme soldat se demande pourquoi il est là et qui il est. Seul, il se souvient des versets du Coran et des poèmes de Müslüm, de vieilles querelles amicales dans les faubourgs d’Istanbul, et de quelques préceptes simples d’une légende familiale.

  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean-Claude Pirotte
Auteur de Absent de Bagdad
Jean-Claude Pirotte est né le 20 octobre 1939 à Namur. Il devient avocat en 1964, à défaut d'autre chose. En 1975, ennuis judiciaires. En 1984, retour au droit, par le plus ignoble des paradoxes, et à Namur, par goût de la fatalité. Ce qui a compté, c'est l'adolescence, les séjours hollandais, les grandes tournées dans les provinces, de Groeninge à Florence ou Malaga, la Bourgogne, les Ardennes, le pinard, les bistrots, l'anonymat des petites villes perdues, les amitiés, aussi. Interrogé sur les événements de sa vie, Pirotte répond qu'il a vécu quelquefois, est mort souvent, et ne se reconnaît guère aujourd'hui dans les existences successives qui encombrent sa mémoire douteuse. Sans doute, il y eut le gamin vagabond qui parcourait la hollande à bicyclette, l'espèce de gigolo démonomane qui fréquentait les zincs de Strasbourg - Saint-Denis, l'adolescent attardé roulant sa bosse dans des provinces perdues de France et d'Espagne, mais après tout, dit-il, ces voyages médiocres ne révèlent qu'une pratique incertaine, celle d'un mauvais art de la fugue, marqué du plus médiocre romanesque. Si j'ai vécu, ajoute-t-il, ce ne peut être que dans les livres, et plus encore dans ceux des autres que dans les miens. À chaque voyage, il faut se reconstruire, tout est à refaire. Une vie, ce n'est pas la somme de vies improbables.Jean-Claude Pirotte s'est éteint à Namur le 24 mai 2014.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Absent de Bagdad"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9955 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Cavale

Avocat de 1964 à 1975, J.-C. Pirotte fut accusé d'avoir aidé un client à s'évader et condamné…

Pépita Jiménez

Don Louis de Vargas, élevé au séminaire par un oncle doyen qui lui a insufflé sa foi et sa…

Les morts rigolos

Dans "Les Morts rigolos", on ne doute de rien : un type y raconte sa vie à partir d'une blague tout…