À corps parfait


RÉSUMÉ
Audrey surveille sa ligne et dévore les bouquins – sa passion, ce sont les Haïkus. Son amie Manon ne jure que par le Dalaï-Lama. Anton, lui, est fou amoureux d’Audrey, mais la partie n’est pas gagnée d’avance : Audrey-la-blonde a longtemps habité les quartiers chics, alors qu’Anton-le-basané occupe un logement social. Anton est du genre tenace, et quand Manon et lui réalisent que derrière sa « coolitude », Audrey cache bien des tourments, ils feront tout pour l’aider. L’anorexie et les souffrances qu’elle recouvre sont traitées selon deux points de vue alternés qui permettent au lecteur d’accompagner les tourments d’Audrey sans jamais se sentir écrasé. Il y a de l’humour aussi, ainsi que de belles envolées poétiques ou philosophiques, Haïkus et Dalaï-Lama obligent…

À PROPOS DE L'AUTEUR
Vinciane Moeschler
Auteur de À corps parfait
Née à Genève, de nationalité franco-suisse, Vinciane Moeschler vit à Bruxelles. Journaliste free-lance à Paris pendant 12 ans, elle est auteure de cinq romans. Son dernier ouvrage, « Trois incendies »est sorti en mai 2019 aux éditions Stock. En 2007, elle réalise un premier court métrage « Hannah », tandis que deux de ces pièces sont mise en scène :  « Mal de mère" (Théâtre Marni, 2009) et « Garbo n’a plus le sourire »  (Théâtre Royal du Parc, 2010), publiée aux éd. Lansman. Parrallèlement, elle anime depuis de plusieurs années des ateliers d’écriture, principalement en milieu psychiatrique (Clinique de la Ramée, Centre Antonin Artaud.) Elle réalise régulièrement des documentaires radio pour la RTBF et France Culture. De nombreuses bourses, prix et résidences (Communauté française de Belgique, Etat de Genève, Fondation Spes…) ont récompensé son travail.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Ce roman pour la jeunesse de Vinciane Moeschler nous présente tour à tour le point de vue d’Audrey, 15 ans, et d’Anton, 16 ans et demi. Tous les deux dans la même classe, les adolescents se plaisent mutuellement et se jettent de temps à autre des regards à la dérobée. Peu à peu, on assiste à des tentatives balbutiées de rapprochements et à une relation qui se tisse parfois avec des malentendus. Approcher un autre qui plaît n’est pas simple pour un jeune, mais la tentative est encore plus incertaine quand les différences socio-culturelles sont manifestes. D’un côté, Audrey est une jeune fille studieuse qui aime écrire des haïkus et qui a des parents très occupés (une mère journaliste sur TF1 et un père travaillant dans les affaires…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "À corps parfait"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16312 ) [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Ferenusia – Les Outrepasseurs : T4

La magie a disparu. Les Outrepasseurs ont…

Nous serons heureux

C'est bizarre, maintenant que son père s'est moqué de lui, il a vraiment très envie de savoir ce que c'est, la poésie.…

Rose bonbon noir goudron

Mélanie a quinze ans. Sa vie‚ c’est plutôt « noir goudron » : son père est…